Accueil
Le sanctuaire de la Madone de Fenestre privé de ses visiteurs
Partager

Le sanctuaire de la Madone de Fenestre privé de ses visiteurs

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur, le 21 juin 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023

Inaugurée le 13 juillet 2022, la route de la Madone de Fenestre, à Saint-Martin-Vésubie, est de nouveau en travaux. La date de réouverture est inconnue. Mariages, baptêmes, pèlerinages n'auront peut-être pas lieu

Photo DR - Paroisse de la Vésubie Photo DR - Paroisse de la Vésubie

"Ils bricolent en ce moment". Frédéric Appiano, curé de la Vésubie avait un programme de célébrations tout l'été à la Madone de Fenestre: "baptêmes, mariages, pèlerinages" entre autre, sauf que "la route n'est pas finie" et les orages de ce début juin 2023 ont emporté une partie de la précaire piste qui permettait de monter à ce lieu qui accueille aussi un refuge du Mercantour.

 

 

On ne peut pas abandonner ce lieu comme ça 

 

 

"On fera tout pour relier le sanctuaire" promet le prêtre mais "on est dans le flou" déplore-t-il. "Il faut que chacun prenne ses responsabilités, on ne peut pas abandonner ce lieu comme ça" dit-il à destination des décideurs politiques métropolitains. "Du moment qu'on inaugure une route comme ça a été fait en grande pompe l'an dernier, qu'on nous fait des promesses, on s'organise" mais la Madone de Fenestre n'est plus la priorité. Frédéric Appiano fait là une référence au 13 juillet 2022. Une inauguration d'une route désormais à nouveau en travaux avait eu lieu. 

 

 

 

 

Pour les travaux, le maire de Saint-Martin-Vésubie explique: "J'ai préféré avec le préfet et Christian Estrosi, favoriser le tour du village". "C'est un choix que l'on a fait" dit Ivan Mottet "pour protéger des maisons plutôt que de protéger une route qui monte à un sanctuaire". 

 

 

 

Ce choix assumé met en péril l'édifice du XIII e siècle. "On va faire notre possible" promet le maire de Saint-Martin-Vésubie qui accorde que "du monde monte même si c'est fermé". Liliane s'occupe de la boutique du sanctuaire: elle a commandé une quantité de marchandises pour l'été, "des objets religieux et locaux" qu'elle doit vendre: "on a beaucoup chargé les commandes en espérant une bonne saison, maintenant il nous faut la route...". "Il faut qu'on puisse monter et travailler" s'inquiète Liliane qui trouve "malheureux de ne pas être mis au courant" d'une date de réouverture. La bénévole de la Madone de Fenestre le sait, "au prochain orage ça va refermer à nouveau" explique celle qui tient la boutique. "Si on monte en randonnée de Saint-Martin-Vésubie on mettrait 4 heures". 

 

 

ça serait bien qu'on prenne plus au sérieux ses engagements

 

 

Cette boutique, le père Frédéric Appiano nous explique qu'elle sert à financer les travaux qui permettent au lieu de rester en état: chaque hiver, le bâtiment affronte des conditions rudes et des rénovations sont à réaliser chaque année. mais sans visiteurs, sans argent, pas d'investissements. "Je ne suis pas content de ce qu'il se passe, ça serait bien qu'on prenne plus au sérieux ses engagements et ses responsabilités" dit le curé en guise de conclusion. 

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don