Accueil
Le pape rencontrerait des victimes d'abus lors de sa visite belge en septembre
Partager

Le pape rencontrerait des victimes d'abus lors de sa visite belge en septembre

Un article rédigé par Jean Lannoy - 1RCF Belgique, le 24 janvier 2024  -  Modifié le 24 janvier 2024
16/17 Rencontre entre Alexander De Croo et Franco Coppola décryptée

C'est lors d'une interview concernant la rencontre entre Franco Coppola et Alexander De Croo que Tommy Scholtès a partagé des premières informations sur la visite du pape François en Belgique en septembre prochain. La visite s'étendrait sur deux jours, ce qui permettrait au souverain pontife de rencontrer des victimes d'abus en plus de la rencontre prévue autour des 600 ans des universités catholiques de Louvain.

© Armelle Delmelle - Le pape François lors des JMJ de Lisbonne, en 2023. © Armelle Delmelle - Le pape François lors des JMJ de Lisbonne, en 2023.

C'est sur le réseau social X qu'Alexander de Croo a partagé sa rencontre avec le nonce apostolique ce lundi 22 janvier. Il a fait savoir son intérêt dans l'avancée du dossier Roger Vangheluwe afin que cette visite se passe au mieux.

"Je viens d'évoquer avec le nonce apostolique la visite du pape François dans notre pays. Pour le bon déroulement de cette visite, j'ai de nouveau insisté pour que le Vatican retire son titre à l'évêque Roger Vangheluwe. Une démarche importante pour les victimes.", a déclaré Alexander De Croo sur X.

Du côté de la nonciature, peu d'informations sont données sur le programme en cours de préparation pour la visite apostolique, nous renvoyant vers les organisateurs de cette visite essentiellement pastorale, l'Eglise belge. Concernant l'affaire Roger Vangelhuwe, le nonce a préféré préciser qu'il ne sagissait pas d'une demande de la part du Premier Ministre Belge de retirer à Roger Vangheluwe son titre d’évêque, mais des évêques belges au Saint-Père de démettre Roger Vangheluwe de l’état clérical. Une demande de nouvelles respectant la séparation de l'Eglise et de l'Etat.
 

Le Premier Ministre sait bien qu’il s’agit de la structure interne de l’Eglise et, grâce à l’heureuse séparation existant entre Etat et Eglise en Belgique, l’Etat n’entre pas dans l’ordre interne de l’Eglise, comme l’Eglise n’entre pas dans l’ordre interne de l’Etat.

Franco Coppola lui aurait confié les difficultés juridiques qui ont empêché jusqu’à présent de répondre positivement à cette requête, ainsi que l’absolue détermination de l’Eglise locale et du Saint-Siège à donner le plus rapidement possible une réponse juste, claire et transparente à cette question, avant la visite du Pape.

Une visite de deux jours

Initialement annoncée sur une journée, cette visite apostolique se déroulerait sur deux jours, dans la deuxième moitié de septembre 2024. Si le programme est toujours en discussion entre le Vatican et les évêques belges, certains points sont déjà avancés. Tommy Scholtès, porte-parole des évêques de Belgique, nous confie que les préparatifs avancent. Sont évoqués la visite des universités de Louvain et de Louvain-La-Neuve, dont les 600ème anniversaires étaient l'objet de l'invitation initale, mais aussi une célébration à Bruxelles ainsi qu'une rencontre du pape avec des victimes d'abus.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don