Accueil
Le pape reçoit les leaders religieux chrétiens du Liban pour parler de la crise
Partager

Le pape reçoit les leaders religieux chrétiens du Liban pour parler de la crise

Un article rédigé par Pauline de Torsiac - RCF,  -  Modifié le 1 juillet 2021
L'actu chrétienne Le pape reçoit les leaders religieux chrétiens du Liban pour parler de la crise
Ce jeudi a lieu une "journée de réflexion et de prière pour le Liban" au Vatican. Le pape François a convoqué les communautés chrétiennes du Liban pour évoquer la crise dans le pays.
VaticanMedia-Foto/CPP/CIRIC VaticanMedia-Foto/CPP/CIRIC

Le pape François a convoqué Vatican les responsables des communautés chrétiennes du Liban. Objectif : prier ensemble mais aussi évoquer la profonde crise que traverse le pays depuis plusieurs mois. Une crise politique, économique et sociale qui asphyxie le peuple libanais. La livre libanaise a atteint, ces derniers jours, son plus bas niveau face au dollar et les libanais peinent à s’approvisionner. "Les Libanais qui ont des comptes en dollars n'ont pas accès à leurs économies. Il y a un chômage de masse, 70 % de la population est passée sous le seuil de pauvreté. On est au bord du gouffre. Aujourd'hui, si vous voulez faire un plein d'essence, il faut attendre une heure où deux parce qu'il n'y a plus de mazout", alerte Vincent Gelot, directeur Liban de l'Œuvre d'Orient et chargé du suivi de l'ensemble des actions de l'association sur le terrain.

Le rôle des chrétiens dans la reconstruction du pays

Face à cette situation chaotique, les chrétiens sont mobilisés sur le terrain pour venir en aide aux populations. Pour Mgr Pascal Gollnisch, directeur de l’Œuvre d’Orient, les chrétiens ont non seulement un rôle à jouer dans l’avenir du pays du Cèdre mais ils doivent montrer l’exemple. "J'espère que la rencontre du 1er juillet rappelera ce rôle des chrétiens au milieu de ce paysage libanais. Je pense que les Églises doivent donner l'exemple", explique-t-il.

Parmi les chefs religieux libanais présents aujourd”hui à Rome, Mgr César Essayan, le vicaire apostolique de Beyrouth pour les catholiques de rite romain au Liban. Pour lui, la reconstruction du Liban doit se faire avec la jeunesse du pays, une jeunesse partie se former à l’étranger et qu’il exhorte à revenir : "Dites à vos enfants qu'il faut qu'ils reviennent construire le pays avec nous. Ils ont grandi ici et ils ont fait la catéchèse dans leurs paroisses ici. Le Liban est l'affaire des Libanais", affirme-t-il.

À quelques jours de ce sommet sur le Liban au Vatican, le président libanais, le général Michel Aoun a fait savoir que les Libanais fondaient beaucoup d’espoirs dans la réunion demandée par le pape François avec les dirigeants religieux chrétiens du Liban.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don