Accueil
Le pape François en Irak : un voyage historique
Partager

Le pape François en Irak : un voyage historique

Un article rédigé par Melchior Gormand,Etienne Pépin - RCF,  -  Modifié le 25 juin 2021
Je pense donc j'agis Le pape François en Irak : un voyage historique
Du 5 au 8 mars, le pape s'est rendu en Irak pour un voyage historique sous le signe de la paix et de l'espérance. Retour avec nos invités sur les grands moments de sa visite.
podcast image par défaut

C'est la première fois qu'un pape effectuait un voyage en Mésopotamie, berceau de la civilisation. Une visite historique du souverain pontife qui a eu lieu du 5 au 8 mars dernier. Dans le PressClub d'aujourd'hui on revient sur les grands moments de ce voyage apostolique, un symbole de paix et d'espérance pour les chrétiens et musulmans d'Irak qui souhaitent une reconstruction apaisée du pays. "Le terrorisme et la mort n'auront pas le dernier mot" c'est la promesse du pape à tout un peuple, au terme de sa visite.

Quatre invités accompagnent Étienne Pépin dans le PressClub cette semaine. Faraj-Benoît Camurat, directeur de Fraternité en IrakMonseigneur Pascal Gollnisch, directeur de l'Oeuvre d'Orient, est également présent, avec Philippine de Saint-Pierre, directrice de la chaîne KTO et enfin Agnès Chareton, journaliste au magazine Pèlerin. Ils étaient tous les quatre sur place avant ou pendant le voyage du pape. 

L'intégralité des émissions RCF réalisées en partenariat avec Fraternité en Irak sont à retrouver dans le dossier : Le voyage du pape en Irak du 5 au 8 mars 2021.
  

Un pape qui va là où personne ne va

"De la gratitude" c'est ce que ressent, Faraj-Benoît Camurat, directeur de Fraternité en Irak, pour le pape François qui va "là où personne ne va" dans la continuité de son idée d'aller aux périphéries de l'Église. Pour Faraj-Benoît Camurat, le pape est allé "rendre sa dignité au peuple irakien, il est allé rendre sa dignité aux chrétiens d'Irak".

Un voyage de consolation pour les communautés chrétiennes meutries par la violence de Daech, que le Pape a rencontré lors de son passage à Ur
Pour Monseigneur Gollnisch avec cette visite historique "on a vécu en plein Carême le mystère de Pâques, la mort et la résurrection, on était dans une ambiance de résurrection pascale et on a encore du mal à s'en remettre".
 

Un message de paix adressé à tous

  Le pape François a eu l'occasion de rencontrer les chrétiens d'Irak mais aussi de revenir sur les lieux détruits par la violence terroriste, à Mossoul notamment.
Un pèlerinage mémoriel mais également un pèlerinage de paix pour redonner une dynamique positive au dialogue interreligieux en Irak.

 François a d'ailleurs rencontre le Sheihk Al Sistani, haut représentant du chiisme, un grand pas pour la fraternité entre chrétiens et musulmans. "Il y a un acte fort en faveur de la paix, cet acte c'est de poser les jalons pour que l'Irak, qui est hélas aujourd'hui le terrain où s'affrontent par procuration l'Iran et les États-Unis, puisse être un lieu où on peut construire la paix" note Faraj-Benoît Camurat.

 

"Le message politique du pape c'est son message spirituel, ça n'est pas dissociable."

Monseigneur Pascal Gollnisch

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don