Accueil
Le pape François dédie l'année 2024 à la prière
Partager

Le pape François dédie l'année 2024 à la prière

Un article rédigé par Pauline de Torsiac - RCF, le 8 janvier 2024  -  Modifié le 8 janvier 2024
L'actu chrétienne Le pape François dédie l'année 2024 à la prière

Le pape François a décidé de consacrer l’année 2024 à la prière. Une année pour encourager les chrétiens à approfondir leur lien avec le Christ et découvrir la force de la prière. Car la prière est un pilier de la vie chrétienne. Xavier Accart, rédacteur en chef du mensuel Prier s'est confié à Pauline de Torsiac. Il est l' auteur du livre “L’Art de la prière 50 méthodes éprouvées pour faire l’expérience de Dieu” aux éditions de l’Emmanuel. 
 

© Image par reenablack de Pixabay © Image par reenablack de Pixabay

Une année pour encourager les chrétiens à approfondir leur lien avec le Christ et découvrir la force de la prière. Le pape François a inscrit cette année de la prière en préambule d’un autre grand événement, le Jubilé de l'Espérance, prévu à Rome, en 2025.

La prière, pilier de la vie chrétienne

 La prière est fondamentale dans la vie d'un chrétien. Xavier Accart, rédacteur en chef du mensuel Prier, rappelle que "le pape François a déjà consacré à la prière 38 catéchèses entre mai 2020 et juin 2021. Avant lui,
Benoît XVI  avait consacré 37 catéchèses en 2011 et 2012. Le catéchisme de l'Eglise catholique lui consacre une de ses quatre parties. Dans une société ou la vie sociale ne soutient plus notre relation à Dieu, la prière est plus que jamais fondamentale pour les chrétiens. Sans la prière, notre foi se tarit, notre relation à Dieu s'étiole.
Pour Bernanos, "la prière est la respiration de l'âme. Sans la prière notre âme, notre foi, meurt d'asphyxie."

La prière est la respiration de l'âme. Sans la prière notre âme, notre foi, meurt d'asphyxie.

La prière sous toutes ses formes 

Dans son livre,  "l’Art de la prière, 50 méthodes éprouvées pour faire l’expérience de Dieu” aux éditions de l’Emmanuel, Xavier Accart décortique toutes les méthodes qui peuvent aider à entrer dans une démarche de prière. "Oraison, chapelet, lecture des psaumes, adoration, mais aussi exercices de Saint Ignace ou journal spirituel, les formes de prière sont nombreuses. On peut prier seul ou à plusieurs "C'est vrai qu'on commence souvent à prier dans des situations de détresse ou de grande joie. C'es ça qui nous met en route", reconnaît Xavier Accart. "Mais dans le quotidien de nos jours la prière pour être féconde demande de la persévérance dans une certaine aridité. Il faut arracher un temps à notre quotidien, se poser, il faut méditer la parole de Dieu, pénétrer le texte et pas seulement glisser dessus comme une goutte d'eau sur une toile cirée"

Les diocèses incités à promouvoir la centralité de la prière

Dans le cadre de cette année qui lui est dédiée, les diocèses sont invités à promouvoir la centralité de la prière individuelle et communautaire. Pour Xavier Accart, "c’est l’occasion de se réapproprier l’un des messages de Jean Paul II". Dans sa  lettre apostolique “Au début du nouveau millénaire”, le pape polonais  invite les communautés chrétiennes à  devenir d’authentiques écoles de prière. "Il faut que l'éducation à la prière devienne un point déterminant de tout programme pastoral", insiste Xavier Accart.

Cette année de la prière est une occasion pour les diocèses et les paroisses de se saisir de cette mission essentielle dans le monde contemporain, de devenir des écoles de spiritualité


Le pape François a inscrit cette année de la prière en préambule d’un autre grand événement, le Jubilé de l'Espérance, prévu à Rome, en 2025.

 


 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don