Accueil
Le pape est arrivé à Lisbonne!
Partager

Le pape est arrivé à Lisbonne!

Un article rédigé par Armelle Delmelle - 1RCF Belgique, le 2 août 2023  -  Modifié le 2 août 2023

Le pape François est arrivé ce matin à Lisbonne. A la sortie de l’avion c’est un Pape en chaise roulante, mais souriant et visiblement heureux qui a été accueilli par le président portugais, Marcelo Rebelo de Sousa. Il a ensuite été conduit au Palais National de Belém où il a été reçu en grande pompe. Avec la foule de pèlerins présents, il a assisté à un défilé militaire en musique. 

 Photo libre de droit Lisboa 2023 Photo libre de droit Lisboa 2023

Le souverain pontif et le président se sont ensuite retirés pour une visite de courtoisie, toujours au palais de Belém. Visite qui a commencé par la signature du livre d’or. 
 

Lors de cette visite, le Pape a remis au Président une médaille commémorative des JMJ. Au centre de celle-ci se trouve la cathédrale patriarcale de Sainte-Marie-Majeure, église mère et principal lieu de culte catholique de la ville de Lisbonne. Autour d'elle, on retrouve l'inscription latine "Dies mvndialis ivventvtis lisbonae MMXXIII" (Journée Mondiale de la Jeunesses 2023) et au sommet, entre les deux tours, le logo des JMJ. Dans un cercle, vers l'extérieur, se trouvent les images des 13 patrons de la JMJ, tous saints ou bienheureux, qui ont consacré leur vie au service des jeunes.  La médaille a été conçue par l'artiste Amalia Mistichelli.
 

François a ensuite enchaîné avec une visite aux autorités ainsi qu’aux ambassadeurs et à la société civile. Lors de cette rencontre, il a prononcé un discours dans lequel il décrit Lisbonne comme “la capitale du monde” de quelques jours. Il a mis en avant la multiculturalité en mettant en avant “le quartier de Mouraria, où vivent en harmonie des personnes de plus de soixante pays.”
 

Ce discours est également une ode à la mer et à l’océan qui entourent Lisbonne. Le Saint Père a fait référence à plusieurs poète locaux tels que Vas de Camões et Rodriguez, mais aussi à la mythologie classique:  


“Océan est fils du ciel: son immensité conduit les mortels à regarder vers le haut et à s'élever vers l’infini, a-t-il dit. Mais, en même temps, Océan est le fils de la Terre qu’il étreint, invitant ainsi à envelopper de tendresse l’ensemble du monde habité. L’océan ne relie pas seulement les peuples et les pays, mais les terres et les continents.” 

 

François a également rappelé la place de la ville dans la promotion de la paix avec le Traité de réforme de l'Union Européenne qui veut promouvoir la paix, les valeurs de l’Union et le bien-être de ses peuples ainsi que dans les relations avec le reste du monde. A ce propos, il a inévitablement fait référence aux guerres qui ravagent encore notre monde: 


“Nous naviguons sur l’océan de l’histoire en des temps tumultueux et nous ressentons la mande que courageux itinéraires de paix. En regardant avec affection l’Europe et l’esprit de dialogue qui la caractérise, on pourrait lui demander: vers où navigues-tu, si tu ne propose pas d’itinéraires de pays, de voies créatives pour mettre fin à la guerre en Ukraine ainsi qu’à beaucoup d’autres conflits qui ensanglante le monde?” 

 

Pour le souverain Pontif, Lisbonne est une raison d’espérer avec “une océan de jeunes qui se déversent dans cette ville accueillante”. Des jeunes qui sont là non pas pour “crier de colère, mais pour partager l’espérance de l’Évangile”. Il en a profité pour remercier la ville et le pays d’accueillir les JMJ. 

 

Enfin, il a identifié trois “chantiers de d'espérance” : l’environnement, l’avenir et la fraternité. En ce qui concerne l’environnement, il invite à faire toujours plus d’effort en pensant aux jeunes générations. Pour l’avenir c’est sur la chute de la démographie de nombreux pays qu’il insiste. Selon lui, de nombreux jeunes sont découragés par de nombreux facteurs et ce qu’il le préoccupe le plus est cette “peur de fonder une famille et de mettre des enfants au monde.” Il invite à promouvoir les liens entre générations et l’éducation qui permet de “s'insérer dans dans une histoire” et les traditions. Dernier chantier, celui de la fraternité. Il propose d’abattre “les rigides barrières de l’appartenance, érigées au nom d’opinions et de croyances différentes. 

 

Ce soir, le pape célèbrera les Vêpres avec les évêques, les prêtres et diacres, personnes consacrées, séminaristes et agents pastoraux. La première célébration du Pape pour tous les pèlerins aura lieu demain, jeudi 3 août à 17h45.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don