Accueil
RCF Le jour où 128 Sénans ont rejoint les forces de la France Libre

Le jour où 128 Sénans ont rejoint les forces de la France Libre

Un article rédigé par Océane Théard - RCF Bretagne, le 18 juin 2024  -  Modifié le 18 juin 2024

Un microphone grésille dans un studio de la BBC à Londres le 18 juin 1940.
Le Général de Gaulle s’apprête à prononcer le discours qui sera le fondement aux forces de la France Libre. C’est donc pour commémorer ce jour qui a marqué l’Histoire, et un tournant dans la Seconde guerre mondiale qu’Emmanuel Macron se rend sur l’île de Sein ce mardi, dans le prolongement des commémorations des 80 ans du Débarquement. Mais quel rapport entre le 18 juin et cette petite île finistérienne ?

L'île de Sein, dans la mer d'Iroise, fine bande de terre dans le prolongement de la pointe du Raz - © Ronan Le Coz L'île de Sein, dans la mer d'Iroise, fine bande de terre dans le prolongement de la pointe du Raz - © Ronan Le Coz

56 hectares d’île, dans le prolongement de la pointe du Raz. L’île de Sein compte en 1940 un peu moins de 1200 habitants, la majorité des hommes en âge de combattre a rejoint le Front. L’île est isolée mais la guerre parvient tout de même jusqu’à elle, par les combats aériens et les informations que crachotent les postes de radios… Et les nouvelles sont mauvaises, Rennes tombe en juin 40, puis Brest.

Mais le 22 juin, avec un peu de retard une voix va résonner celle du général de Gaulle qui appellent les Français à s’unir, et à s’opposer à la capitulation face aux Nazis.

Fuir l'ennemi et rallier la France Libre

Un appel qui résonne sur l’île, d’autant que l’ennemi approche, et les ordres de se rendre à l’occupant commencent à être placardés… La décision est rapidement prise de rallier le Royaume Unie et les forces de la France Libre.

Ils seront 128 Sénans au total, des hommes de 14 à 54 ans à quitter leur île et leurs familles, soit la quasi-totalité des hommes valides de l’île. Ils montent à bord de cinq navires:  le Velleda, le Rouanez ar Mor, le Corbeau des mers, le Marius Stella ainsi que le Rouanez ar Péoc’h. Les départs seront échelonnés entre le 24 et le 26 juin 1940. Direction l’Angleterre...

« Sein c’est donc le quart de la France ! »

Un peu plus d’une semaine plus tard, le 7 juillet, ils sont réunis dans l’Empire Hall de Londres, l’homme de l’appel du 18 juin est devant eux.

Il passe les troupes en revue, quelques petites centaines d'hommes, dont ces 128 de l’île finistérienne. C’est alors que le général lancera « Sein c’est donc le quart de la France ! »

La commune deviendra la plus décorée au titre de la Seconde Guerre mondiale : elle reçoit la Croix de guerre 1939-1945, la médaille de la Résistance. Elle est enfin l'une des cinq communes françaises “Compagnons de la Libération”. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don