Accueil
Le gouvernement interdit temporairement le métam sodium en France
Partager

Le gouvernement interdit temporairement le métam sodium en France

Un article rédigé par Elisa Brinai - RCF Anjou,  -  Modifié le 26 octobre 2018
En vertu du principe de précaution, le gouvernement a décidé de suspendre l'utilisation de métam sodium jusqu'au 31 janvier 2019, alors qu'une enquête accablante est dévoilée en Anjou.

Interdiction temporaire dans tous les départements

La décision prise par le gouvernement a été publiée au Journal officiel ce vendredi 26 octobre. En application du principe de précaution, l'utilisation du métam sodium est suspendue sur l’ensemble du territoire français jusqu'au 31 janvier 2019.

Pour justifier sa décision, le gouvernement évoque les graves incidents survenus ces dernières semaines en Maine-et-Loire ( 3 épisodes d’intoxication au pesticide mi-septembre) et la mise en exergue d'autres problèmes liés aux mauvaises conditions d'utilisation de ce produit.

Cette mesure s’appliquera à l’ensemble de la région Pays de la Loire. Jusqu’ici seul le département de Maine-et-Loire avait pris des mesures drastiques et décidé d’interdire le pesticide jusqu’au mois de janvier. Cette semaine, la préfète de région, Nicole Klein, avait préféré opter pour des mesures de surveillance renforcée.
 

Une enquête accablante en Maine-et-Loire

Après les épisodes d'intoxication, le préfet de Maine-et-Loire avait commandé une enquête au service régional de l'alimentation (la Draaf). Les résultats sont accablants. Ils sont dévoilés dans le journal Le Courrier de l'Ouest ce vendredi.

On apprend que sur 24 exploitations qui utilisaient le métam sodium en Anjou, une seule respectait les conditions d'application très strictes définies par la préfecture. 13 exploitations n'avaient pas connaissance de ces règles. Vingt exploitants ne disposaient pas du matériel adapté pour épandre le produit, pourtant reconnu comme dangereux.

Par arrêté préfectoral du 20 janvier 2017, la préfecture définit pourtant des règles très strictes d'application du métam-sodium, à lire ici

Lire notre précédent article présentant le métam sodium et ses conditions d'utilisation
 

Vers une interdiction définitive ?

Pour l'instant, la suspension du produit est temporaire.  Mi-novembre, l'Agence national de sécurité sanitaire, l'Anses, doit rendre ses conclusions : elle pourra alors préconiser d'interdire définitivement le métam sodium, comme c'est déjà le cas dans 12 pays de l'Union Européenne, ou bien demander de mieux encadrer son utilisation.  Il faut savoir que ce produit sera de toute façon interdit à partir de 2022, comme le prévoit la législation européenne.

En Pays de la Loire, neuf députés LREM appellent à accompagner les exploitants agricoles dans le déploiement rapide d'alternatives existantes.  Le métam sodium est très utilisé dans la région pour la culture de mâche nantaise. Plus de 200 exploitations y ont recours pour désinfecter les sols.

Selon l’association écologiste France Nature Environnement, ce produit est plus dangereux que le glyphosate, car en plus de tuer les mauvaises herbes, il tue toute la vie dans le sol.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don