Accueil
Le Finistère comptait 921 638 habitants au 1er janvier 2021 selon l’INSEE
Partager

Le Finistère comptait 921 638 habitants au 1er janvier 2021 selon l’INSEE

Un article rédigé par Ronan Le Coz - RCF Finistère, le 28 décembre 2023  -  Modifié le 28 décembre 2023

Le Finistère est le deuxième département le plus peuplé de Bretagne, derrière l’Ille-et-Vilaine. Et Brest, la deuxième ville de la région. C’est ce que dit l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) dans son enquête sur les populations légales des communes de Bretagne au 1er janvier 2021.

Après des années difficiles, Brest voit de nouveau sa population augmenter - © Ronan Le Coz Après des années difficiles, Brest voit de nouveau sa population augmenter - © Ronan Le Coz

Même avec une légère reprise par rapport aux années précédentes, le Finistère affiche une croissance inférieure à la moyenne régionale, avec +0,3 % contre +0,5 % pour la Bretagne. Le département comptait 921 638 habitants au 1er janvier 2021 selon l’INSEE Bretagne, qui vient de publier les chiffres de populations légales des communes au 1er janvier 2021. Le Finistère est le deuxième département le plus peuplé de Bretagne, derrière l’Ille-et-Vilaine et devant le Morbihan.

Un solde migratoire positif

Tous les départements bretons affichent une progression de leur population entre 2015 et 2021. Pour le Finistère, cette progression est avant tout due au solde migratoire apparent (une meilleure différence entre le nombre d’habitants qui arrivent dans le département par rapport à ceux qui en partent). C’est ce solde migratoire qui vient compenser un solde naturel négatif (-0,2%). une tendance qui était déjà constatée, mais moins fortement, entre 2010 et 2015.

Deux villes finistériennes sur le podium de Bretagne

Le Finistère compte sur son territoire deux locomotives, avec les deuxième et troisième plus grosses villes de Bretagne après Rennes que sont Brest et Quimper. La cité du Ponant affiche désormais une population en légère augmentation (139 619 habitants, +0,1 %) après une période de repli. Quimper consolide sa troisième place et reste stable avec 63 642 habitants. A noter, pour le Finistère, la belle dynamique du littoral sud : Concarneau, avec 20 607 habitants, affiche un taux de croissance annuel moyen de 1,2 % entre 2015 et 2021, et fait partie des dix communes les plus peuplées de toute la Bretagne.

Un centre-Finistère qui se dépeuple

Mais là où, à l’échelle régionale, l’Ille-et-Vilaine présente une belle croissance sur l’ensemble de son territoire, les chiffres sont plus contrastés pour le Finistère… Ainsi le centre-Bretagne continue de perdre des habitants, et singulièrement l’arrondissement de Châteaulin. Sur les cinq communautés de communes ayant la plus forte décroissance entre 2015 et 2021, quatre sont situées dans cet arrondissement : celle de Presqu’île de Crozon Aulne Maritime, Monts d’Arrée communauté, Poher communauté et Pleyben Châteaulin-Porzay.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don