Accueil
Le festival Démostratif revient à Strasbourg avec un air de révoltes

Le festival Démostratif revient à Strasbourg avec un air de révoltes

Un article rédigé par Adrien Beaujean - RCF Alsace, le 31 mai 2022  -  Modifié le 31 mai 2022
Les Trois Questions · RCF Alsace Le festival Démostratif revient à Strasbourg avec un air de révoltes

La 5e édition du festival des arts scéniques émergents « Démostratif » revient à Strasbourg du 31 mai au 4 juin. Avec un thème plus que jamais d'actualité : "inévitables révoltes", et un panel d'animations allant du cirque au théâtre, en passant par des installations et des concerts. Pour en parler, nous recevons Sacha Vilmar, directeur artistique, et Annette Gillard, autrice complice du festival.

Annette Gillard (à g.) et Sacha Vilmar - © Adrien Beaujean Annette Gillard (à g.) et Sacha Vilmar - © Adrien Beaujean

Adrien Beaujean: Pourquoi les révoltes d'après vous sont inévitables, en tout cas qu'est-ce qui est inévitable cette année avec cette 5e édition?

 

Sacha Vilmar: Alors on a mis du temps à trouver ce thème avec Annette qui est l’autrice complice du festival. On s’est rendus compte assez rapidement dans nos échanges que la question de la révolte arrivait assez régulièrement, et on s’est demandés en fait qu’est-ce qui dans cette révolte était intéressant et d’autant plus avec cette année d’élections. On s’est rendus en fait qu’il y a plein plein de sujets sur lesquels on est en révolte, que ce soit des sujets sociétaux, que ce soit des sujets sociaux, et même dans nos parcours de jeunes artistes par rapport à nos statuts, etc. et en fait on s’est dit que cette chose là était inévitable et qu’en fait un jour peut-être ça allait advenir. Toute la question de l’inévitable c’est à quel moment cette chose là arrive et donc on s'était dit que c’était intéressant de réfléchir à ça pendant cinq jours avec du théâtre, de la danse, de la musique et des expositions.

 

A.B: Ce qui fait la particularité du festival Démostratif c'est qu’il y a plein d’expressions scéniques différentes… Est-ce que vous pouvez les lister un petit peu, faire un petit peu le panel de ce qu’il y a cette année?

 

S.V: Alors on a du cirque, de la danse, des courts-métrages, du théâtre bien sûr, des concerts en extérieur avec des formats un peu différents à chaque fois, ça peut aller du spectacle traditionnel aux salles de spectacles, à la lecture avec des pupitres à l’extérieur. Pour le cirque on a une troupe qui vient de Paris et qui s’appelle « Le cirque Fier.e.s » qui va mettre un mas de 8m de haut sur le campus… donc on est vraiment sur des formats très très variés, tout est gratuit et les gens peuvent déambuler d’une forme à l’autre en toute convivialité.

 

A.B: Et il y aura aussi un événement à l’Église Saint-Guillaume, en quoi cela va consister là-bas particulièrement?

 

S.V: Eh bien c’est un cabaret de Drag Queen qui aura lieu à l’Église Saint-Guillaume à 21h30 le jeudi 2 juin et donc ce sont « 12 travelos » comme ils se surnomment, les 12 travelos d’Hercule qui vont chanter en live pendant 1h30 dans l’Église Saint-Guillaume, et ça vraiment je pense que ça vaut le coup d’oeil !...

 

A.B: On sait qu’à l’Église Saint-Guillaume il y a l’antenne inclusive qui justement se développe depuis quelques années… Alors peut-être pour vous Annette Gillard, vous êtes autrice complice du festival, quel est concrètement votre rôle?

 

Annette Gillard: Je suis là un peu depuis les débuts parce qu’avec Sacha on a réfléchi au thème déjà en septembre l’année dernière. En fait moi j’ai été là à plein de moments pour les auditions, pour la programmation, je suis venue aux réunions pour voir comment se construisait le festival au fur et à mesure du temps. J’ai également écrit spécialement pour Démostratif un texte qui est mis en voix par Sacha, qui est représenté trois fois. On a aussi confié l’un de mes textes à une metteure en scène strasbourgeoise qui s’appelle Cécile M. et qui va faire une mise en voix de l’un de mes textes. Je fais une carte blanche qui est un podcast qui se déroule le samedi dans un container sur le village du festival. J’ai fait des ateliers aussi autour du thème avec une comédienne, je vais faire des ateliers d’écriture aussi pendant le festival avec les artistes pour faire un bilan du festival et pour raconter plein de choses autour de ce que l’on aura vu et fait pendant ces cinq jours.

 

A.B: Globalement il y aura combien d’animations, combien d'artistes qui se sont engagés cette année?

 

S.V: 122 !

 

A.B: Donc ça se passe à Strasbourg, c'est gratuit et ça se passe aujourd’hui mardi 31 mai et ça se termine le samedi 4 juin !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don