Accueil
RCF Le championnat de France de tir s’installe à Moulins
Partager

Le championnat de France de tir s’installe à Moulins

Un article rédigé par Esther Dabert - RCF Allier, le 3 juillet 2024  -  Modifié le 3 juillet 2024

Plus de 1600 tireurs de 14 à 70 ans se succèderont à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 10 juillet, au stand de tir de Moulins pour le 45e championnat de France de tir. Un événement synonyme d’importantes retombées économiques pour le département, comme pour le club organisateur.

Le président de l'ASTAM, Daniel Guillot, et la chargée de communication du club, Véronique Laurent. Le président de l'ASTAM, Daniel Guillot, et la chargée de communication du club, Véronique Laurent.

Le tir à la carabine 50 mètres et le pistolet 25 mètres, voilà les deux disciplines dans lesquelles les tireurs s’affronteront pour cette nouvelle édition du championnat de France de tir. Dans l’hexagone, quatre centres ont les infrastructures nécessaires à l’accueil de cet événement. Parmi eux, Moulins et son club local l’ASTAM, l’Association sportive de tir de l’agglomération moulinoise, qui n’en est plus à son coup d’essai.

Un club gagnant

Même si certains aménagements ont été nécessaires pour accueillir cette édition, notamment pour les para-tireurs, l’événement n’en reste pas moins économiquement profitable pour le club. “En général après les championnats de France, on reçoit quand même beaucoup de visiteurs, donc souvent il y a une petite recrudescence de licences à la rentrée. C’est une bonne retombée pour nous”, détaille Véronique Laurent, chargée de communication pour l’ASTAM.

Au-delà de l’aspect financier, l’organisation des championnats de France est aussi l’occasion de renforcer les liens entre les adhérents, au sein même du club. “C’est une bonne retombée aussi à l’interne parce que ça génère une émulation entre les licenciés, ça fédère les gens, ajoute-t-elle. Pendant une semaine, tout le monde vit ensemble sur différents postes.

Un atout pour le département

Autre grand gagnant de la manifestation, le département, qui voit lui aussi son territoire dynamisé. “Au niveau local c’est un retour économique hyper important, à tout point de vue, et pour tous les acteurs qui gravitent autour de ce championnat. Par exemple au niveau des nuités, de la restauration, du tourisme etc, précise le président de l’ASTAM, Daniel Guillot. On a des retours d’hébergement sur 80 et 100 kilomètres à la ronde !

L’ASTAM a déjà annoncé qu’il serait l’organisateur de l’édition 2027 des championnats.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don