Accueil
Le Centre de recherche musicale à Nice est-il en danger de mort ?
Partager

Le Centre de recherche musicale à Nice est-il en danger de mort ?

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur,  -  Modifié le 3 février 2022
L'info de la Côte d'Azur Le Centre de recherche musicale à Nice est-il en danger de mort ?

Le groupe écologiste au conseil municipal de Nice affirme qu'une levée des subventions au CIRM va être actée. 

Les locaux du CIRM à Nice - Photo RCF Les locaux du CIRM à Nice - Photo RCF

Des locaux du CCAS avenue Jean-Médecin et plusieurs milliers d'euros: ce sont les subventions attribuées au CIRM (Centre national de création musical) de Nice. Un acteur majeur de la culture qui programme chaque année le festival Manca. Les aides viennent aussi de la région SUD et de l'Etat. Elles servent au rayonnement de la musique contemporaine à travers, des recherches, des activités pédagogiques, des productions musicales diffusées dans plusieurs festivals. 

Derrière les fenêtres des locaux de l'avenue Jean-Médecin, des chercheurs français et internationaux travaillent dans des studios. Ce centre existe depuis plus de 50 ans. Mais il est aujourd'hui en danger: une période chaotique est en train de se terminer. La chanteuse Donatienne Michel-Dansac a démissionné de son poste de directrice du CIRM. Elle n'est restée que six mois. 

La levée des subventions ?

Le groupe écologiste au conseil municipal de Nice affirme ce 2 février que le Centre International de Recherche Musicale et Centre National de Création Musical est en danger: "il est menacé de disparition après la levée des subventions octroyées par la région et la ville de Nice" explique Juliette Chesnel Le Roux dans un courrier et une interview à RCF. "Le Groupe Ecologiste appelle donc les collectivités de tutelle à trouver une solution pour permettre au CIRM de continuer à faire rayonner la musique contemporaine sur Nice et sur la France" explique la présidente du groupe.

Contactée, la mairie de Nice ne confirme pas cette levée de subventions et indique qu'il n'y aura "aucun désengagement sur la création musicale contemporaine mais au contraire la volonté d'en faire un axe fort" de la politique culturelle. Mais attention, rien n'indique que ce sera une mission du CIRM. La ville de Nice poursuit en expliquant que "le conseil d'administration entre les différents partenaires financeurs permettra de savoir si le CIRM est toujours en capacité de porter cette mission". 

Les salariés du CIRM attendent, de leur côté, un conseil d'administration qui doit avoir lieu ce vendredi 4 février. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
L'info de la Côte d'Azur

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don