Accueil
Le Bourges Foot 18 va écrire les premières lignes de son histoire ce samedi
Partager

Le Bourges Foot 18 va écrire les premières lignes de son histoire ce samedi

Un article rédigé par Guillaume Martin-Deguéret - RCF en Berry, le 5 août 2021  -  Modifié le 8 janvier 2024
L'invité de l'été Le Bourges Foot 18 va écrire les premières lignes de son histoire ce samedi

Né à la fin du mois d'avril après la fusion du Bourges Foot et du Bourges 18, le nouveau club berruyer lance sa saison ce samedi 7 août en National 2 à Nantes. C'est une nouvelle page du ballon rond qui s'ouvre dans la cité de Jacques Cœur.

Laurent Di Bernardo (ici sur la pelouse du stade Jacques Rimbault) est prêt pour le lancement de cette saison 2021-2022 © RCF - Guillaume Martin-Deguéret. Laurent Di Bernardo (ici sur la pelouse du stade Jacques Rimbault) est prêt pour le lancement de cette saison 2021-2022 © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.

La fusion des deux principaux clubs de foot de Bourges était un vieux serpent de mer. Il aura fallu attendre l'élection du nouveau maire Yann Galut pour accélérer le mouvement. Moins d'un an après l'arrivée de l'ancien député socialiste aux affaires, les deux clubs célébraient leur mariage à la fin du mois d'avril 2021, au moment du dépôt des statuts en préfecture, ouvrant ainsi une nouvelle page dans l'histoire du foot berruyer. 

 


Après le mariage, la lune de miel ?


Fini désormais le temps des négociations, le terrain va reprendre ses droits : « Le bébé est là, à nous de le faire grandir » acquiesce Laurent Di Bernardo, ancien entraîneur du Bourges Foot et désormais à la tête de l'équipe première du Bourges Foot 18. Celui qui appelait ce rapprochement de ses vœux depuis plusieurs années est optimiste : « On a une belle matière entre les mains ; à nous de modeler ça, et d'essayer d'amener le foot à un niveau plus conforme que ce qu'il est actuellement sur le bassin berruyer. »

 

Les gens commencent à se mélanger, à s'identifier à ce nouveau club.


Une préparation prometteuse


Invaincu pendant ses matchs amicaux (3 victoires, 2 nuls) le Bourges Foot 18 a signé une préparation encourageante : « On est sur la bonne voie je pense aujourd'hui [...] On donne des signaux très intéressants à l'intérieur du groupe », confirme Laurent Di Bernardo. Le coach a dû prendre en main un effectif composé de joueurs du Bourges Foot, du Bourges 18 et de nouvelles recrues : « Les gens commencent à se mélanger, à s'identifier à ce nouveau club [...]. Maintenant, on espère que la dynamique est lancée, mais il va nous falloir encore du temps pour cimenter tout ça ». Laurent Di Bernardo est confiant : « J'ai des bons ressentis, on travaille bien, le groupe est à l'écoute et ambitieux. [...] Je suis content parce que tout le monde est dans le bon mouvement et la bonne mentalité ». Une préparation qui aura tout de même été perturbée par quelques blessures, après de longs mois sans match à cause de la crise sanitaire, sans compter quelques cas de Covid, une habitude désormais.

 

Croyez-moi, on va se battre et on sera compétitifs. On essayera de faire le mieux possible, ça c'est sûr.


Manger du canari, pour bien commencer la saison


Le Bourges Foot 18 évoluera cette année dans le groupe D du championnat de National 2 : « Je pense que c'est très relevé ! C'est beaucoup plus homogène que l'année dernière » analyse Laurent Di Bernardo. « Des équipes aguerries, ambitieuses, avec des moyens ». Le coach berruyer a repéré quelques clients : « Canet-en-Roussillon, Béziers, Le Puy et les Herbiers pour ne citer qu'eux » sans compter les réserves des équipes professionnelles (Nantes, Montpellier, Angers), toujours difficile à cerner « c'est un peu aléatoire tout le temps »  explique le coach du BF 18, qui espère bien que le club aura sa carte à jouer : « Croyez-moi, on va se battre et on sera compétitifs. On essayera de faire le mieux possible, ça c'est sûr. »


Et pour bien commencer cette saison, quoi de mieux qu'une victoire contre la réserve du FC Nantes ce samedi ? « Il est clair que bien démarrer, ce serait une bonne chose, une victoire nous mettrait sur de bons rails ». La première d'une longue série ? Réponse ce samedi, sur la pelouse du stade Marcel Saupin. 
 

Un œil dans le rétro ? Retrouvez l'intégrale de notre feuilleton sur l'histoire du football à Bourges !

Le feuilleton de l'été Vie et mort du Football Club de Bourges
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

La radio ne s'arrête jamais, les projets non plus ! © Lars Peter Witt
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
L'invité de l'été

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don