Accueil
Sur Brest Métropole, une ferme laitière dans le tissu urbain
Partager

Sur Brest Métropole, une ferme laitière dans le tissu urbain

Un article rédigé par Ronan Le Coz - RCF Bretagne, le 18 mars 2024  -  Modifié le 18 mars 2024

Agri Deiz, le Festival de l’agriculture et de l’élevage du Finistère aura lieu pour la première fois à Brest, les 30 et 31 mars. Contrairement aux idées reçues, le monde agricole est bien présent sur le territoire de Brest métropole, avec quelques contraintes supplémentaires.

Franck Jacolot est producteur laitier sur la commune de Guipavas - © Ronan Le Coz Franck Jacolot est producteur laitier sur la commune de Guipavas - © Ronan Le Coz

Le monde agricole et la ville se regardent parfois en chiens de faïence... Pourtant, en Bretagne, l’agriculture est aussi une réalité en milieu urbain. Dans le Finistère, sur le territoire de Brest Métropole, par exemple, 200 exploitations agricoles et 2 500 emplois directs sont recensés, entre l’agriculture et l’agro-alimentaire ! On y trouve également les sièges d'entreprises comme Savéol ou Laïta.

Pas que du maraîchage

Beaucoup de ces exploitations agricoles sont des maraîchers, avec une production historique de fraises à Plougastel-Daoulas, notamment. Mais il y a aussi de l'élevage, à Plouzané ou à Guipavas. Parfois dans des secteurs très urbanisés ! A l'image de Franck Jacolot, producteur de lait sur Guipavas, 14 000 habitants en périphérie de Brest. Sa ferme est enserrée entre les lotissements, plusieurs routes à quatre voies, et la plus grosse zone industrielle de la métropole brestoise…

Adaptation

Le maître-mot, c'est l'adaptation. « On intègre cela dans notre fonctionnement de l'exploitation », raconte Franck Jacolot. « Les gens peuvent accepter des choses mais c'est sûr qu'il faut pas les provoquer, par exemple en répétant des tâches qui génèrent des nuisances... C'est faisable, mais c'est sûr qu'on a des contraintes supplémentaires. » Franck Jacolot évite de faire des épandages le vendredi soir, surtout s'il fait beau. Il ne travaille pas non plus ses cultures le dimanche.

C'est faisable, avec des contraintes supplémentaires !

Circulation automobile en hausse

Pour lui, la principale difficulté aujourd'hui vient de la circulation automobile, de plus en plus dense en périphérie de Brest. Sa ferme se trouve à proximité des voies de contournement de l'agglomération, un secteur très embouteillé aux heures de pointe... « La circulation est de plus en plus une contrainte. Toutes ces petites routes que nous empruntons servent aujourd'hui de délestage autour de Brest en période de pointe. C'est stressant de circuler dans l'environnement avec autant de voitures et des gens toujours plus pressés. » Dans ce milieu très urbanisé, le parcellaire de Franck Jacolot, assez éclaté, ne lui permet pas de faire pâturer les vaches de manière optimale, mais elles sont nourries avec le fourrage récolté directement sur l’exploitation.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don