Accueil
L'aéroport de Clermont note une "reprise dynamique du trafic"
Partager

L'aéroport de Clermont note une "reprise dynamique du trafic"

Un article rédigé par Stéphane Marcelot - RCF Puy de Dôme, le 10 mai 2022  -  Modifié le 10 janvier 2024
3 questions à L'aéroport de Clermont a triplé son trafic par rapport au 1er trimestre 2021

Invité de RCF Puy-de-Dôme, le directeur de l'aéroport Clermont-Ferrand Auvergne témoigne d'une "appétence" de la clientèle pour revoyager en avion.

Hervé Bonin, directeur depuis novembre 2021 de l'aéroport de Clermont Hervé Bonin, directeur depuis novembre 2021 de l'aéroport de Clermont

Le parking de l'aéroport de Clermont se remplit un peu plus depuis quelques semaines. Aulnat ressent la reprise des voyages. « Nous ne sommes pas encore au niveau de l’avant-crise Covid, mais nous notons une reprise dynamique du trafic » relève Hervé Bonin, le directeur de la structure. Au 1er trimestre 2022 le trafic a été multiplié par trois comparé au 1er trimestre 2021. L'aéroport clermontois qui table désormais sur une belle saison estivale pour confirmer définitivement son redécollage et faire oublier les difficultés, comme la liaison Clermont-Orly, de nouveau stoppée fin mars par la compagnie Amélia. « ll y a un potentiel pour avoir deux lignes régulières entre Clermont et Paris » veut néanmoins croire Hervé Bonin, qui souligne que la reprise du trafic concerne aussi la clientèle affaires, même si c’est un peu moins marqué que pour la clientèle loisirs : « Entre Paris et Roissy actuellement, nous avons trois vols quotidien avec des niveaux de remplissage équivalents à l’avant-crise. C’est un bon signe ». Paris, une porte pour le monde entier, ajoute le nouveau directeur de l’aéroport clermontois. « Clermont est connecté à l’international via le hub de Roissy. Il est possible d’aller à New-York ou Montréal en partant depuis Clermont, en toute simplicité ».

De nouvelles destinations en ligne de mire


Alors que la ligne entre Clermont et Ajaccio a fait son retour le 8 mai dernier, à raison d’un vol par semaine jusqu’en septembre, la priorité des prochains mois sera bien d’étoffer davantage le réseau. « On y travaille. Nous avons de nombreux contacts avec des compagnies. Nous devrions confirmer une nouvelle ligne vers l’Afrique du Nord pour la saison hivernale ». Un redécollage qui ne doit pas occulter le défi de la décarbonation et les exigences croissantes de la clientèle à ce sujet. « Le groupe Vinci a une volonté forte de prendre sa place sur ce sujet », note Hervé Bonin, ajoutant que l’aéroport de Clermont est le premier en France à proposer des biocarburants aériens durables. Peu de compagnies se pressent à les utiliser pour le moment. Mais Hervé Bonin reste optimiste. « La plupart d’entre elles sont en train de prendre des engagements forts ».

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don