Accueil
​La République Tchèque vient chercher de la main d'œuvre à Angers
Partager

​La République Tchèque vient chercher de la main d'œuvre à Angers

Un article rédigé par Elisa Brinai avec Bastien Lallier - RCF Anjou,  -  Modifié le 21 septembre 2018
Que diriez-vous d’aller travailler en République Tchèque ? Le pays manque de main d’œuvre et lance une grande campagne de recrutement en France.
2018 - Vue du Pont Charles à Prague, République Tchèque 2018 - Vue du Pont Charles à Prague, République Tchèque

Après un passage par Lille et Rennes, des responsables de l’ambassade de France à Prague étaient à Angers mercredi 19 septembre pour présenter des opportunités d’emplois en République Tchèque. Pour faire face à une croissance économique soutenue, le pays cherche de la main d’œuvre partout en Europe.
 

A peine 3% de chômage

La situation de l’emploi en République Tchèque est presque surréaliste. « Il y a 250 000 offres à pourvoir, c’est plus que la population totale de demandeurs d’emplois dans le pays », explique Matthieu Wellhoff, qui travaille pour l’ambassade de France à Prague.

Selon les économistes, le taux de plein emploi pour un pays se situe autour des 4% de taux de chômage. Or en République Tchèque, il est inférieur 3%. « Dans ce cas là, on parle plutôt de crise de main d’œuvre, souligne Matthieu Wellhof.  Il y a même des entreprises qui refusent des commandes, parce qu’elles n’ont pas assez d’employés pour les honorer. »
 

Besoin de jeunes francophones

Pour trouver des candidats, la République Tchèque prospecte hors de ses frontières.  Une réunion d’information était organisée à Angers ce mercredi. La cible : des jeunes, mobiles, peut-être en recherche d’un 1er emploi. Les manageurs, chef d’équipes et chercheurs sont particulièrement plébiscités. D’autres postes ne nécessitent pas de qualifications particulières, il suffit de parler français.

« Il y a des centres de services partagés qui travaillent avec des clients français. Il y a par exemple, le centre support d’IBM pour toute l’Europe ou encore la filière BlueLink d’Air France, qui est basée à Prague », détaille le représentant de l’ambassade de France.  

Aide à l’installation

Côté salaire, il faut compter en moyenne sur 1500€ net par mois, sachant que le coût de la vie sur place est environ 40% inférieur à celui de la France. Enfin des aides sont proposées aux Français qui partent travailler en République Tchèque : 750€ pour amortir les frais de déménagement et 1 200€ pour des cours de langues.

Plus de renseignements sur le site internet de pôle emploi ou directement sur czechemploi.fr

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don