Accueil
La police municipale de Bourges se dote d'armes semi-automatiques
Partager

La police municipale de Bourges se dote d'armes semi-automatiques

Un article rédigé par Guillaume Martin-Deguéret - RCF en Berry, le 7 avril 2023  -  Modifié le 8 janvier 2024
Emissions spéciales De nouveaux équipements pour la police municipale de Bourges

Bourges veut moderniser sa police. La Mairie met la main à la poche pour de nouveaux équipements, notamment des armes en remplacement des revolvers, jugés dépassés, qui équipaient jusque-là les policiers berruyers.

Un Glock 17, nouveau pistolet des policiers berruyers. © RCF - Guillaume Martin-Deguéret. Un Glock 17, nouveau pistolet des policiers berruyers. © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.

La Ville de Bourges renforce l'équipement de sa police. La Mairie a investi dans de nouveaux équipements : véhicules dont une voiture dotée d'une cellule de transport spéciale, gilets pare-balles, caméras piétons... mais aussi des armes. Les policiers berruyers sont désormais équipés de pistolets semi-automatiques, des Glock 17 qui vont remplacer progressivement les Manurhin 38 spécial, des revolvers qui étaient prêtés par l'État : « C'est une arme moderne » explique Éric Pagenaud, directeur de la police municipale de Bourges. Ses atouts ? « Elle est plus légère, avec une prise en main et un rechargement plus facile, et un nombre de munitions beaucoup plus important. Ces armes seront équipées d'un chargeur de 15 munitions, avec un autre chargeur en plus. Avant, on avait deux chargeurs de 6. »

 

Éric Pagenaud, le directeur de la police municipale de Bourges © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.

Au revoir les Manurhin 38, place aux Glock 17


Les policiers de Bourges sont armés depuis 2018 et s'ils ont déjà sorti leurs pistolets, ils n'ont jamais eu besoin de tirer lors d'une intervention. Le passage à ces armes modernes était-il nécessaire ? « Aujourd'hui, nous sommes la troisième force de sécurité du pays, et nous sommes bien souvent les primo-intervenants sur le terrain, donc on se doit d'équiper nos agents d'un matériel correspondant à notre travail ». détaille Éric Pagenaud. Le maire de Bourges, Yann Galut, confirme : « Quand je suis arrivé, j'ai fait un audit de l'ensemble de la police municipale. Il en est ressorti que les armes que nous avions étaient un peu dépassées et qu'il fallait aller absolument sur des armes plus modernes ». Un audit commandé auprès de maître Lienard « grand spécialiste de la police » assure Yann Galut.

 

Le nouveau mur d'écran du Centre de Supervision Urbain © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.

Souriez, vous êtes filmés

 

Les pistolets restent donc avant tout des outils dissuasifs, comme les caméras-piétons fixées sur les gilets pare-balles qui équipent les agents : « La caméra est enclenchée dès qu'on part en patrouille » explique Christophe, brigadier-chef principal. «  Ensuite, s'il arrive quelque chose, on appuie juste deux fois, la personne voit qu'elle est filmée via un signal lumineux et on filme notre intervention ». Une méthode qui a prouvé son efficacité d'après le policier : « Dans 75 % des cas, ça va calmer la personne. On a filmé 200 personnes... Sur les 200, on a juste eu deux réquisitions judiciaires ».

 

La caméra-piéton est fixée sur le gilet pare-balles © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.

 

Des caméras sur les policiers... mais aussi dans toute la ville ; il y en a actuellement plus de 200, toutes reliées au Centre de Supervision Urbain qui dispose d'un nouveau mur d'écran : « On peut zoomer jusqu'à 32 fois. C'est très bien pour voir les plaques, les individus et avoir le bon descriptif vestimentaire, pour nous, c'est un très bon outil » détaille Christophe. Des caméras qui permettent la vidéo-verbalisation pour les voitures mal stationnées dans le centre-ville.

 

L'une des nouvelles voitures de la police est équipée d'une cellule de transport spéciale © RCF - Guillaume Martin-Deguéret

 

En 2022, Bourges a investi 227 000 euros dans sa police. Un choix assumé par le maire, Yann Galut : « Je veux une police municipale qui soit bien formée, bien équipée. Nous avons privilégié les investissements parce que la sécurité est une priorité absolue de nos concitoyens. Donner des moyens très importants à la police municipale, c'est reconnaître leur travail pour l'ensemble de nos citoyens ». De nouveaux équipements qui pourraient séduire les futurs policiers, la concurrence entre les communes est rude pour recruter. La police municipale de Bourges compte actuellement 41 agents, la mairie espère arriver à 47 d'ici à la fin du mandat en 2026.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don