Accueil
La marque "Produit en Anjou" s'essaye au drive (et ça marche!).
Partager

La marque "Produit en Anjou" s'essaye au drive (et ça marche!).

Un article rédigé par Florian Perray - RCF Anjou,  -  Modifié le 23 avril 2020
La marque territoriale « Produit en Anjou » a mis en place depuis quelques semaines un drive pour soutenir les 130 entreprises membres de son réseau. Le succès est déjà au rendez-vous !
Département de Maine-et-Loire Département de Maine-et-Loire

Sur son site internet, « Produit en Anjou » se décrit comme un label qui cherche à promouvoir le savoir-faire local, une mission qui a pris encore plus de sens depuis le début du confinement. Cette marque appartient au département de Maine-et-Loire.
Pour faire face à la fermeture de nombreux commerces depuis le début du confinement, « Produit en Anjou » a mis en place un drive. Un dispositif créé pour soutenir les cent-trente entreprises membres de son réseau, qui représentent près de trois mille emplois.
 

Des produits répartis au sein de cinq colis 

Blocs d’ardoise, soupe angevine, crémets d’Anjou ou encore tomme angevine sont à retrouver (entre autres) au sein de plusieurs colis répartis thématiquement.
Il y en avait trois à la base, ils sont déjà passés à cinq avec l'arrivée des derniers-nés «18-20 en Anjou» plus portés sur l'apéritif ou plus récemment encore «Le colis du chef» où vous pouvez retrouver les ingrédients pour fabriquer une Gouline, une tourte née en 2017, déjà devenue un emblème de la cuisine angevine.
Une initiative partie d’une simple idée mais qui a très rapidement rencontré un véritable engouement.
 

Un départ en trombe

Cinq-cent colis ont déjà été commandés depuis la mise en place de cette vente en ligne, dès les premières mesures de confinement. Des commandes venues d'Anjou mais qui dépassent aussi les frontières du département.
Un beau succès pour un projet parti de rien.
«Au démarrage, on était vraiment trois, raconte Pascale Mitonneau, directrice de  « Produit en Anjou », on a concocté ça un peu en mode « commando », ça a été extrêmement rapide, mais avec certainement l'avantage qui est dû, sûrement, à la période que nous traversons avec beaucoup de barrières qui tombent.» 

Des colis livrés à domicile, ou à venir récupérer après commande sur des sites dans trois villes de Maine-et-Loire, à Angers, Saumur ou Candé.


Crédit photo : département de Maine-et-Loire

 

Un achat quasiment militant pour ses créateurs

Un engouement qui n’est pas à classer dans un simple achat pour Henri Mercier, président de  « Produit en Anjou ». Pour lui, c'est presque un acte politique.

«Qu'est ce qu'il nous reste en fait en ce moment ? Ce sont nos valeurs, ce qui réunit les êtres humains et sur un territoire, c'est ça aussi, c'est l'entraide, c'est de dire : si je travaille avec l'entreprise d'ici, et bien demain, elle sera là aussi pour participer à la vie économique du territoire, elle pourra aussi employer mes enfants et faire en sorte qu'on puisse rester vivre là où on est. » avance t-il.

Avant de conclure:
«Le consommateur, l'habitant de l'Anjou, lui, donne, à travers ce geste, ce geste citoyen, ce geste solidaire. Il se dit : bon, finalement, j'achète, certes, mais c'est plus qu' un achat, c'est participer à la vie sociale économique de mon territoire.» 

Des colis préparés dans les locaux d’une entreprise du réseau de la marque « Produit en Anjou » basée à Saint-Barthélémy-d’Anjou spécialisée dans la fabrication de produits frais.
Un endroit où sont respectées toutes les normes sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19.

Vous pouvez donc retrouver ces douceurs sur le site internet produitenanjou.fr. Les prix varient selon les colis de 20 à 49€.
 

Soutien aux horticulteurs

« Produit en Anjou » a également annoncé la semaine dernière s’engager au côté du secteur horticole, particulièrement touché par la crise. Des roses ou des fleurs séchées de trois entreprises du réseau sont désormais proposées sur le site :
« Frogers fleurs » aux Ponts-de-Cé, « Roses Loubert » aux Rosiers-sur-Loire et les « Pépinières Michel Taillandier » à Savennières. Des commandes à venir retirer sur les trois sites d’Angers, Saumur ou Candé de « Produit en Anjou ».


Crédit photo : département de Maine-et-Loire
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don