Accueil
La Maison du Grand Pré : le pari d'un lieu chrétien ouvert aux quêtes spirituelles
Partager

La Maison du Grand Pré : le pari d'un lieu chrétien ouvert aux quêtes spirituelles

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Haute-Savoie, le 30 septembre 2022  -  Modifié le 30 septembre 2022
Vitamine C, en Haute-Savoie La Maison du Grand Pré : un lieu chrétien ouvert aux quêtes spirituelles

Yoga, méditation, jeûne, développement personnel... En 2015, près d'Annecy, la communauté des Sœurs de la Croix a fait le pari de créer un centre culturel et spirituel ouvert à différentes pratiques et traditions. Objectif : être ouvert aux quêtes spirituelles contemporaines. Un lieu qui espère retrouver sa pleine vitalité, après ces années perturbées par les restrictions sanitaires. 

Les micros de Vitamine C en promenade à la Maison du Grand Pré ©RCF Haute-Savoie Les micros de Vitamine C en promenade à la Maison du Grand Pré ©RCF Haute-Savoie

A seulement dix kilomètres d'Annecy, déjà la campagne et le calme : la Maison du Grand Pré occupe une aile de l'ancien couvent des Sœurs de la Croix. Dans les couloirs : des photos qui font voyager bien loin. Et une jolie chapelle, entre deux salles d'activités. "Trois sœurs de la communauté vivent ici : une soeur indienne, une congolaise et moi, qui suis originaire du Sri-Lanka" raconte Sœur Philo. Chargée de l'accueil, elle est aussi masseuse ayurvédique. 

 

Un lieu où chacun peut avancer sur son chemin

 

"Notre congrégation religieuse est multiculturelle. Nous sommes familières de différentes spiritualités et  traditions. Autant de pratiques qu'expérimentent les personnes en quête spirituelle. D'où cette idée d'un lieu ouvert à tous, où chacun pourrait avancer sur son chemin" explique sœur Maryline Darbellay, provinciale de la congrégation et présidente de l'association Maison du Grand Pré. Les chrétiens pourront notamment trouver à la Maison du Grand Pré un accompagnement et des retraites spirituelles, avec les exercices d'Ignace de Loyola. Autres pôles d'activités : les conférences, des activités artistiques, du développement personnel, différents types de yoga...  

 

Il y a une telle quête de sens et de paix intérieure aujourd'hui !

 

Un pari gagnant, si l'on écoute les professeurs et les participants. Bénédicte s'est engagée comme bénévole dans la maison et fait partie des 1500 personnes qui testent différentes activités chaque année au Grand Pré. "Je me sens bien ici, je laisse mes soucis à la porte. Et j'ai découvert des activités que je n'ai plus envie de pratiquer ailleurs. La touche spirituelle de la Maison apporte vraiment quelque chose" ."C'est un lieu formidable. On y trouve un accueil exceptionnel, on s'y sent bien" renchérit Luc Giraud, qui donne des stages de méditation laïque.

 

Une Maison qui a traversé la crise sanitaire, avec des périodes de fermeture imposées. "Nous avons passé des coups de téléphone à nos hôtes, proposé quelques prières ou cours en visio" raconte Emmanuel Guy, directeur. Toute l'équipe espère passer une année moins perturbée par la pandémie. "Il y a une telle quête de sens et de paix intérieure aujourd'hui. Nous espérons y répondre au mieux !" souligne sœur Jessy, animatrice de retraites spirituelles. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don