Accueil
La guinguette de Bourges ouvrira le 1er juillet
Partager

La guinguette de Bourges ouvrira le 1er juillet

Un article rédigé par Guillaume Martin-Deguéret - RCF en Berry, le 23 juin 2022  -  Modifié le 8 janvier 2024
Emissions spéciales Bientôt, une guinguette à Bourges

Marre des terrasses du centre-ville ? Dans quelques jours, la guinguette de Bourges ouvrira au public au bord de l'Auron. "Les Quais Berruyers" s'installeront juste à côté du Palais d'Auron, dans un joli cadre.
 

L'installation de la guinguette est en cours © RCF - Guillaume Martin-Deguéret. L'installation de la guinguette est en cours © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.

Tours, Rochecorbon, Orléans... Les guinguettes en bord de Loire se multiplient dans la région depuis plusieurs années, dans les petites comme les grandes communes. Touristes ou habitants, elles attirent de nombreux visiteurs, venus siroter un verre à la belle saison au bord du fleuve royal. À Bourges, on n'a pas la Loire... Mais on a des idées ! Le 1er juillet, la guinguette des "Quais Berruyers" ouvrira ses portes au bord de l'Auron, à quelques pas du parc des expositions.

 

Vue 3D du projet © Les Quais Berruyers.

Le lien entre le quartier et le centre-ville

 

Derrière ce projet, la volonté de la Mairie de tourner la ville davantage vers ses cours d'eau, et de faire le lien entre le quartier des Rives d'Auron et le centre : « On retrouve régulièrement des cours d'eau par-ci par-là, mais qui sont finalement très peu exploités » acquiesce Olivier Cabrera maire adjoint délégué au cœur de ville. « Le projet de cette guinguette, c'est d'arriver à avoir un lieu sur lequel les berruyers peuvent se réunir, autour de l'eau, sous les platanes. Un lieu qui soit vraiment tranquille, où l'on a envie de se poser, de profiter du cadre naturel qui est offert par la ville ». Le projet a coûté 220 000 euros dont près de 75% ont été financés par l'État.

 

Jolie cadre au bord de l'Auron © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.


Durant trois ans, la nouvelle guinguette de Bourges sera gérée par la société berruyère VSAJ. Charles-Éric Moulenat, l'un des deux co-gérants, nous dresse le tableau : « Ça va être une grande terrasse avec un bar. Une petite cuisine où l'on pourra se restaurer, on pourra manger des planches, de la charcuterie, des tapas, boire des cocktails... On fera glacier aussi ! ». De quoi nous mettre l'eau à la bouche. Un lieu qui se veut familial : « On est deux pères de famille, on imagine arriver avec nos enfants, passer une après-midi, manger une glace, boire un coup et puis après aller en centre-ville... Ou rentrer chez nous ! »

 

Charles-Éric Moulenat et Eddy Bontemps, co-gérants de VSAJ ©RCF - Guillaume Martin-Deguéret.

Fermeture à 0h du mercredi au samedi, 19h le dimanche


Encore en cours d'aménagement, la terrasse fera 90 m2, de quoi accueillir une centaine de personnes. Elle sera ouverte du mercredi au dimanche et proposera différentes animations : « Tous les vendredis soir, on fait bar à huîtres » explique Charles-Éric Moulenat. « Tous les samedis soir, on aura un DJ et tous les dimanches, on va faire ce qu'on appelle "les journées brasero", ça veut dire que les clients pourront amener leur viande, saucisses, merguez, côtes de bœuf... Et notre cuisinier les fera cuire. »

 

La guinguette pourrait d'agrandir dans les prochaines année © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.


La guinguette attira-t-elle les berruyers et les touristes, alors qu'elle est un peu éloignée du centre-ville ? « Justement, c'est la base du projet » répond Eddy Bontemps, l'autre co-gérant de la société VSAJ. « On est sur le circuit de la trouée verte, donc on pense que ça peut ramener du monde ». Le Canal de Berry à vélo passe juste en face, sur l'autre rive de l'Auron et la guinguette pourrait aisément faire de l'œil à des cyclotouristes en pleine fringale... 


La guinguette de Bourges fermera ses portes le 15 septembre, mais rouvrira durant les week-ends des vacances scolaires, si le temps le permet. En 2023, elle s'installera à partir du 15 mai.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don