Accueil
Former les laïcs : tradition et enjeu d'avenir, pour le diocèse d'Annecy
Partager

Former les laïcs : tradition et enjeu d'avenir, pour le diocèse d'Annecy

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Haute-Savoie, le 11 janvier 2024  -  Modifié le 12 janvier 2024
Vitamine C, en Haute-Savoie Former les laïcs : tradition et enjeu d'avenir, pour le diocèse d'Annecy

Ce mois de janvier 2023 sonne la fin de 7 week-ends de formation pour une cinquantaine de catholiques engagés dans les paroisses de Haute-Savoie. Une formation diocésaine des laïcs qui existe depuis près de 40 ans et qui semble aujourd'hui être un enjeu de survie pour les communautés chrétiennes. 

Laïcs en formation dans le diocèse d'Annecy © SEDIFOR Laïcs en formation dans le diocèse d'Annecy © SEDIFOR

Blandine, 22 ans est responsable d'aumônerie à Thonon-Les-Bains. Isabelle est membre de l'équipe d'animation pastorale de la paroisse Saint-François de Sales, autour de Thorens et Groisy. Elisabeth et son mari accompagnent des adultes qui demandent à être baptisé ou confirmés, sur le secteur de Pringy. Et tous terminent la session 2022/2024 de la Formation diocésaine des laïcs, FDL. Sept week-end (du samedi midi au dimanche midi) et autant de rencontres en petites équipes locales. Et c'est avec un grand sourire que ces participants résument l'expérience : "J'étais heureuse de creuser le lien entre Ancien et Nouveau Testament, de rencontrer tant de personnes engagées, aux profils divers !" souligne Blandine. "Je me sens encore plus légitime pour assumer ma mission" note Isabelle. "J'ai l'impression que ma foi est plus profonde. Je me sens à l'aise pour témoigner de ma vie avec Jésus, pour me positionner" confie Elisabeth. 

 

J'ai l'impression que ma foi est plus profonde, je me sens à l'aise pour en témoigner 

 

Que les prêtres ne soient pas les seuls, dans les paroisses, à avoir fait de la théologie : c'est l'objectif de cette formation, à laquelle sont appelées des personnes qui assument ou vont assumer une mission dans leur communauté locale. "A la FDL, il s'agit de découvrir et approfondir les fondements de la foi chrétienne, de s'ancrer dans le diocèse et de réfléchir à ce que signifie être chrétien et annoncer l'Evangile, dans le monde d'aujourd'hui" explique Céline Sola, responsable du Service des Formations du diocèse. Les week-ends alternent entre topos, réflexions en groupes et moments de convivialité. "Les participants sont nourris et logés et la garderie permet à de jeunes couples de participer".

 

Former les laïcs, c'est une question de survie pour les communautés 

 

En près de 40 ans, 936 catholiques de Haute-Savoie ont vécu la FDL. Une stratégie qui paye, note Francine Robillot, formatrice : "Quand je vais visiter des paroisses, je rencontre systématiquement des personnes qui ont participé à la FDL et ont continué à s'engager et creuser !". L'intuition des années 1980 s'avère vitale aujourd'hui, pour le Père Vincent Grillet, curé de paroisse à Annecy et formateur : "Quand vous arrivez comme curé dans une paroisse... pardon de le dire de manière abrupte... mais vous voyez rapidement si vous avez affaire à des aides aux prêtres ou à des alter-egos responsables. La formation contribue à aider des paroissiens à être de vrais responsables qui donnent leur avis, font preuve d'initiatives et portent la vie de la communauté. Dans notre contexte de baisse des vocations sacerdotales, c'est une question de survie pour l'Eglise".  

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don