Accueil
Rennes : le président du Space inquiet de la diminution de la production des élevages

Rennes : le président du Space inquiet de la diminution de la production des élevages

Un article rédigé par Julie Rolland - RCF Bretagne, le 12 septembre 2023  -  Modifié le 12 septembre 2023
GRAND INVITE REGIONAL Marcel Denieul, président du SPACE : "la production d'énergies, c'est en complément de l'élevage !"

Le salon international de l'élevage ouvre ce mardi 12 septembre à Rennes. Cette édition 2023 se déroule dans un contexte où l'élevage français produit moins de viande, et cela inquiète Marcel Denieul, le président du Space.

Marcel Denieul, président du SPACE ©Marvyn Martins Marcel Denieul, président du SPACE ©Marvyn Martins

C'est un rendez-vous devenu incontournable pour les éleveurs bretons : le SPACE débute ce mardi à Rennes.

L'an passé, plus de 90 000 personnes avaient participé au salon international de l'élevage. Cette année, Marcel Denieul espère encore faire mieux, même si "des collègues d'Ille-et-Vilaine, qui sont en plein ensilage, m'ont dit que ce sera difficile pour eux de venir".

Moins de locaux? Peut-être. Mais plus de visiteurs étrangers : "c'est lié aux restrictions sanitaires du Covid qui sont terminées. Nous espérons plus de 10 000 étrangers, et 120 pays représentés dont le retour de la Chine. C'est un élément important".

Un contexte apaisé en trompe l'oeil?

Après une édition 2022 marquée par la sécheresse et la hausse des coûts de l'énergie, cette fois-ci la sérénité semble de mise.

Pour Marcel Denieul, l'année s'est bien passée pour bon nombre de productions : "les prix du lait, du porc, de la viande en général se sont bien tenus".

Mais le président du SPACE tempère. " En général, quand les prix à la production augmentent, cela incite à produire plus. Et cette année, la production baisse dans toutes les viandes. Pour moi, c'est un indicateur de quelque chose qui ne fonctionne pas tout à fait normalement".

La baisse du nombre d'éleveurs explique en partie la situation. Pour autant, Marcel Denieul pointe du doigt les importations croissantes de viande venues du reste de l'Europe.

Alerter le ministre

Une situation que Marcel Denieul compte bien évoquer ce mardi avec Marc Fesneau, ministre de l'Agriculture, qui sera présent à Rennes.

Le président du SPACE lui fera part de ses inquiétudes, rappelant que Marc Fesneau est aussi ministre de la souveraineté alimentaire : "il va falloir se bouger si on veut rester un pays qui compte en terme de productions. On parle de notre commerce extérieur, on voit qu'en volaille, c'est terrible. En porc, on va être négatif cette année et la viande bovine, on ne sait pas comment les choses vont évoluer".

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don