Accueil
Juge pour enfant, la vocation d’Edouard Durand

Juge pour enfant, la vocation d’Edouard Durand

Un article rédigé par Simon Marty - RCF, le 22 mars 2022  -  Modifié le 22 mars 2022
L'Invité de la Matinale Défendre les enfants Edouard Durand

160.000 enfants sont victimes de violences sexuelles chaque année en France. Une situation qu’a pris à bras le corps la CIIVISE, la Commission indépendante sur l’Inceste et les Violences Sexuelles faites aux Enfants. Une commission qui s’inspire de la CIASE, dont la création remonte à l’été dernier, que co-préside le juge Edouard Durand.

Balance de justice. ©Unsplash Balance de justice. ©Unsplash

"L’enfant est un être vulnérable. Mais c’est aussi un être en construction" explique Edouard Durand, juge des enfants à Bobigny, co-président de la CIIVISE. Une double raison qui incite ce magistrat à s’engager en faveur de leur protection. Depuis l’été dernier, Edouard Durand co-préside la Commission indépendante sur l’Inceste et les Violences Sexuelles faites aux Enfants (CIIVISE). Aujourd’hui, estime-t-il, "il y a trop d’aléas dans la protection, d’un juge à l’autre, d’un psychologue à l’autre" etc. Il y a donc urgence à agir.

 

La CIIVISE, un espace de dialogue pour les victimes d'inceste

Pendant trop longtemps, précise-t-il, on a tardé à prendre la parole des victimes comme une parole légitime. "Nous sommes en train de mesure à quel point la parole des personnes ayant été victimes de violences sexuelles durant leur enfance est une parole légitime, qui doit être écoutée telle qu’elle est, telle qu’elle se donne" lance-t-il. C’est bien là le rôle de la CIIVISE, calqué sur celui de la CIASE, présidée par Jean-Marc Sauvé, dans le cadre des abus sexuels pratiqués au sein de l’Eglise catholique.

 

"La CIIVISE est une commission comme une autre. Une commission publique, avec un mandat sur une durée déterminée. Dans dix-huit mois, nous devrons produire un rapport public contenant des préconisations pour la protection des enfants. La CIIVISE est une commission particulière, à mesure que nous avons construits nos travaux et que nous avons recueilli des témoignages, nous avons compris quelle était notre vocation : un espace où se rassemblent les personnes victimes de violences sexuelles et notamment d’inceste" explique le magistrat.

 

"A la fois ma joie et ma souffrance"

Depuis sa création en septembre 2021, en l’espace de quelques mois, la CIIVISE a reçu plus de 10.000 témoignages. "Nous avons compris que ces personnes nous faisaient confiance, que nous devions être à la hauteur de cette confiance. Nous avons compris qu’il y avait un besoin puissant que cette parole soit exprimée, et qu’elle soit prise en compte. Ces personnes nous disent témoigner pour elles, et pour que les enfants ne subissent pas ce qu’elles ont vécu" analyse Edouard Durand.

 

Recevoir les témoignages des enfants n’est pas une chose facile. Edouard Durant exerce le métier de juge pour enfants depuis 17 ans maintenant. "C’est ma passion, à la fois ma joie et ma souffrance. J’ai choisi ce métier et je dois l’assumer. Le professionnel, le personnel sont bien deux choses différentes, et pourtant, dans ce cas, elles se mêlent forcément. Pour mettre ses émotions à distance, il faut avoir conscience de ses émotions, de son histoire, pour aller vers ces enfants" plaide-t-il encore sur RCF.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don