Accueil
JMJ : les haut-savoyards veulent garder le feu !
Partager

JMJ : les haut-savoyards veulent garder le feu !

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Haute-Savoie, le 15 septembre 2023  -  Modifié le 15 septembre 2023
Vitamine C, en Haute-Savoie JMJ : les haut-savoyards veulent garder le feu !

150 haut-savoyards ont participé aux Journées Mondiales de la Jeunesse, cet été 2023 au Portugal. Mais comment faire de ce pèlerinage une expérience qui nourrit durablement la vie spirituelle ?  4 participants témoignent de leurs souvenirs et racontent comment ils veulent garder le feu des JMJ !

Pèlerins des Journées mondiales de la jeunesse Pèlerins des Journées mondiales de la jeunesse

Vivre la diversité de l'Eglise et aider les jeunes à se bouger 

Fabien, jeune professionnel, vivait ses premières Journées Mondiales de la Jeunesse : "Les trajets en bus, qui me semblaient longs avant de partir, se sont avérés de beaux moments de rencontres, de partage. J'ai vu la diversité de l'Eglise, à travers les différents parcours des participants. Aujourd'hui, je m'investis dans la pastorale des jeunes et des vocations du diocèse. J'ai envie d'aider les jeunes à se bouger et à prendre des initiatives". 

 

Un groupe de musique, pour continuer sur notre lancée 

Léo, étudiant, vivait ses premières JMJ. Il s'est investi dans le groupe d'animation musicale du pèlerinage : "Je garde tant d'images et de souvenirs... La veillée finale, avec un million et demi de personnes en silence pendant 15 minutes d'adoration : c'est incroyable. Avec d'autres musiciens de cet été, nous créons le groupe Resucito, pour continuer à faire vivre le feu des JMJ ! Nous avons animé la journée de rentrée du diocèse. Nous nous mettrons à disposition des paroisses et des événements diocésains"

 

Entretenir la flamme des JMJ est un défi 

Emma Sagan a participé à l'équipe pilote des JMJ, en service civique. Tout en continuant ses études, elle devient chargée de mission à la pastorale des jeunes et des vocations du diocèse d'Annecy : "En plus de tous les moments forts spirituellement, je garde le souvenir très fort de cette joie de la rencontre, avec les portugais qui nous ont accueillis. Entretenir la flamme des JMJ est un défi. Beaucoup de jeunes de Haute-Savoie sont en étude ailleurs. Les jeunes professionnels disparaissent aussi parfois des radars. Mais, par ailleurs, nous avons plein d'atouts et de ressources. Et nous allons profiter de ces contacts et relations tissées entre nous, pour rejoindre ceux qui ne sont pas partis."

 

Continuer dans l'Esprit des JMJ, c'est garder l'envie de ne pas vivre sa foi tout seul. Déjà un groupe redémarre à Annemasse !

Père Vincent Rossat, est le prêtre accompagnateur de la pastorale des jeunes et des vocations du diocèse d'Annecy : "A travers des moments tout simples, comme dans les temps de prière à un million, j'ai expérimenté intensément la force de la prière en Eglise, la force de la prière commune. Et j'espère que les jeunes pèlerins auront cette envie de continuer à ne pas vivre leur foi tout seuls. Premier fruit des JMJ : trois jeunes du bassin genevois relancent un groupe d'étudiants et de jeunes professionnels qui se retrouveront à Annemasse !". 

 

Dans l'actualité de la semaine : la rentrée en catéchèse ; des initiatives pour les Journées du Patrimoine et le Temps de la Création ; le départ prochain du pèlerinage Compostelle à joëlettes... 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Vitamine C © RCF Haute-Savoie
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Vitamine C, en Haute-Savoie

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don