Accueil
"Jésus, engendré en Marie, épouse de Joseph, fils de David" (Mt 1, 18-24)
Partager

"Jésus, engendré en Marie, épouse de Joseph, fils de David" (Mt 1, 18-24)

RCF,  -  Modifié le 18 décembre 2020
Prière du matin "Jésus, engendré en Marie, épouse de Joseph, fils de David" (Mt 1, 18-24)
"Jésus, engendré en Marie, épouse de Joseph, fils de David" Méditation de l'évangile (Mt 1, 18-24) par le père Nicolas de Boccard Chant final: "Ce charpentier" par Les Mieux Que Rien
alek-krivec-UNSPLASH alek-krivec-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

    Voici comment fut engendré Jésus Christ :
Marie, sa mère,
avait été accordée en mariage à Joseph ;
avant qu’ils aient habité ensemble,
elle fut enceinte
par l’action de l’Esprit Saint.
    Joseph, son époux,
qui était un homme juste,
et ne voulait pas la dénoncer publiquement,
décida de la renvoyer en secret.
    Comme il avait formé ce projet,
voici que l’ange du Seigneur
lui apparut en songe et lui dit :
« Joseph, fils de David,
ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse,
puisque l’enfant qui est engendré en elle
vient de l’Esprit Saint ;
    elle enfantera un fils,
et tu lui donneras le nom de Jésus
(c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve),
car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »
    Tout cela est arrivé
pour que soit accomplie
la parole du Seigneur prononcée par le prophète :
    Voici que la Vierge concevra,
et elle enfantera un fils ;
on lui donnera le nom d’Emmanuel,
qui se traduit : « Dieu-avec-nous ».
    Quand Joseph se réveilla,
il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit :
il prit chez lui son épouse.
 
Source : AELF

Méditation  Père Nicolas de Boccard

        L’annonce faite à Joseph est moins connue que celle faite à Marie. On l’entend moins souvent dans la liturgie – elle est cependant si riche d’enseignement :

-        sur le mariage juif à l’époque de Jésus : c’est un mariage par étape, comme dans la tradition grecque. On n’est pas marié contractuellement par un acte légal comme dans la tradition romaine – que le christianisme a repris – mais d’une manière graduelle : l’engagement (Marie est accordé), puis la vie commune ne vient qu’après. C’est ainsi que Marie et Joseph étaient accordés sans avoir vécu ensemble.

-        sur Joseph ensuite. Il est l’homme aux songes comme son lointain ancêtre le patriarche Joseph. Et Dieu parle à leur cœur dans un songe. Joseph écoute – il ne parle pas, il agit. La seule parole qu’on lui connaît est justement Jésus : « il lui donna le nom de Jésus » et ainsi Il le reconnait comme son fils. Il fait confiance à Dieu qui lui parle dans le secret de son cœur. Il faut être bien pauvre de soi pour entendre Dieu au fond de son cœur, il faut tout attendre de Lui.

-        enfin, il nous faut revenir sur cette annonciation. Il y a un défaut de traduction dans le passage : « Joseph ne voulait pas la dénoncer publiquement ». Comme si Marie avait trahi, avait fauté ! Non, il faudrait traduire : « Joseph ne voulait pas l’annoncer publiquement ! [deigmatisai = déclarer/ # ce n’est pas diffamer = paradeimatisai]. Il exclut de diffuser la nouvelle. Il est comme dépassé par un mystère. Il sait bien que Marie est chaste et pure et qu’elle est porteuse d’un secret qui le dépasse. Il ne veut pas s’engager dans ce qu’il ne sait pas et se retire pas humilité. Il cache par son silence l’évènement dont il ignore le mystère. La voix de Dieu l’incite à la confiance : « Il prit chez lui Marie son épouse ».
 
         Que l’exemple de Joseph, le juste, celui qui est ajusté à Dieu nous aide dans l’humilité à accomplir la volonté du Seigneur dans nos vies.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don