Accueil
Jean-Carles Grelier sera candidat à sa réélection en Sarthe !

Jean-Carles Grelier sera candidat à sa réélection en Sarthe !

Un article rédigé par François Fevre - RCF Sarthe,  -  Modifié le 21 octobre 2021
Le rendez-vous politique Jean-Carles Grelier sera candidat à sa réélection en Sarthe !

Jean-Carles Grelier, député de la 5ème circonscription de la Sarthe, apparentée au Parti Les Républicains et conseiller départemental est avec nous sur RCF Sarthe, revient sur les problématiques de l'hôpital du Bailleul et sur ceux du système de santé français en général.
Il nous livre également son avis sur les enjeux des prochaines élections présidentielles.

Jean-Carles Grelier, député de la 5e circonscription de la Sarthe Jean-Carles Grelier, député de la 5e circonscription de la Sarthe

"Le système de santé français est à réinventer"

Jean-Carles Grelier avait écrit "Nous nous sommes tant trompés" un livre sur le système de santé français. Selon lui, depuis 25 ans, les différents ministres de la santé ont eu une lecture purement technique ou purement budgétaire qui a conduit à fermer des services hospitaliers et à imposer le numerus clausus à faculté de médecine. 

A cause de cela, des départements, comme la Sarthe, sont devenus des déserts médicaux et les hôpitaux sont obligés de recourir à des médecins intérimaires. La loi Rist avait pour but d'encadrer cette pratique, or certains hôpitaux comme celui du Bailleul ont peur que le niveau de rémunération limité par la loi complique le recrutement de ces médecins intérimaires et entraine donc des fermetures de services hospitaliers. Cette loi serait actuellement en train d'être assouplie pour éviter ces fermetures. 

Pour Jean-Carles Grelier, la priorité d'une bonne réforme de la santé serait de donner plus de pouvoir de décision aux professionnelles sur le terrain. 

Notre démocratie est-ellle à bout de souffle ?

C'est la question du prochain livre de Jean-Carles Grelier. Selon lui, il y a aujourd'hui une plus grande demande des français de participer aux décisions politiques, avec notamment l'émergence d'idées comme le référendum d'initiative populaire. 

Un débat qu'il compte continuer de mener au parlement puisqu'il est de nouveau candidat pour les prochaines élections législatives. 

Quel candidat pour 2022 ?

Le congrès du parti Les Républicains aura lieu le 4 décembre. Une date jugée trop tardive pour Jean-Carles Grelier car de nombreux candidats sont déjà entrés dans la course à la présidentielle. Aujourd'hui, il annonce son soutien à Xavier Bertrand tout en affirmant sa fidélité au parti Les Républicains si Valérie Pécresse ou Michel Barnier remportaient l'élection du congrès. 

Pour Jean-Carles Grelier, une information intéressante des récents sondages est le nombre importants d'une droite radicale où un tiers des électeurs voteraient pour Eric Zemmour et Marine Le Pen, sans oublier le nombre croissant d'abstentionnistes. Selon lui, cela est du au sentiment des français d'avoir été exclus des décisions politiques et d'avoir été trahis par les précédents gouvernements (comme lors du référendum de 2005). 

Pour répondre à cela, Jean-Carles Grelier propose de donner plus de pouvoir aux associations qui sont des lieux de liens sociaux et avec un vrai impact sur notre vie quotidienne. 

La question de la décentralisation et de la réforme de nos institutions serait même la priorité pour un prochain mandat présidentielle. Jean-Carles Grelier propose par exemple d'allonger les mandats présidentielles mais avec un mandat non renouvelable avec des élections législatives séparées de l'élection présidentielle.

  

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don