Accueil
"J'ai fondé mes trente ans d'engagement politique sur l'exemple Evangélique"
Partager

"J'ai fondé mes trente ans d'engagement politique sur l'exemple Evangélique"

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Haute-Savoie, le 26 avril 2022  -  Modifié le 29 avril 2022
Chemin de Foi · RCF en AuRA "J'ai fondé mes trente ans d'engagement politique sur l'exemple Evangélique"

Bernard Gaud a été maire pendant 19 ans en Haute-Savoie. Il est aussi l'un des artisans de la construction de l'agglomération transfrontalière du Grand Genève. Fils de Saint François de Sales, il raconte comment les valeurs évangéliques et salésiennes ont inspiré son engagement dans la vie de la cité.

Bernard Gaud, ancien co-président du Grand Genève, au micro de RCF Haute-Savoie ©2022 RCF Bernard Gaud, ancien co-président du Grand Genève, au micro de RCF Haute-Savoie ©2022 RCF

Dans la vie chrétienne de Bernard Gaud, il y a une rencontre avec un homme, qui a pourtant vécu quelques siècles auparavant: François de Sales. "J'ai été attiré par la couverture de l'Introduction à la Vie Dévote à la librairie catholique de Montpellier, pendant mes études. Je savais que François de Sales était de chez moi!". Revenu en  pays de Savoie, Bernard Gaud et sa femme entrent dans la société des fils et filles de François de Sales. De ce saint, qui a parcouru les chemins de son territoire, Bernard Gaud apprécie à la fois la spiritualité et l'incarnation: "C'est un athlète de la foi. Et en même temps, il a innové, il était proche des gens! Il n'a pas hésité à se mouiller dans les affaires du monde". La vie de la cité, la politique: nous y voilà! C'est l'engagement d'une vie, pour Bernard Gaud. 

 

"Jésus parle avec tout le monde: c'est l'exemple à suivre"

Celui qui se dit "genevois français" a choisi la fonction publique territoriale pour accorder sa vie professionnelle et sa foi.  Bernard Gaud a aussi été maire du village Chevrier. Et surtout, il est connu pour avoir participé à la construction de l'agglomération transfrontalière du Grand Genève. "A Paris, ils ne comprenaient pas pourquoi des petits élus territoriaux se mêlaient d'international. Mais ici, on passe la frontière tous les jours! C'est notre quotidien". Comme François de Sales, Bernard Gaud essaye de fonder son engagement sur les valeurs évangéliques. "Jésus parle avec les sadducéens, les femmes, avec tout le monde! C'est l'exemple à suivre. On ne peut pas caricaturer les gens. On partage un territoire: on doit être solidaire, se respecter, parler et travailler ensemble". 

 

L'humilité: une vertu salésienne utile aux élus

L'élu a aussi co-fondé le groupe des Chrétiens du Grand Genève. "Je crois que les chrétiens peuvent apporter un souffle. Apporter leur écho, pour construire des projets qui rapprochent les gens". Un groupe œcuménique, dans un territoire très marqué par la diversité chrétienne. "L'œcumenisme permet d'accepter la différence et d'avancer. Cela rend humble aussi. C'est une vertu salésienne, l'humilité. D'ailleurs, quelques hommes politiques auraient bien besoin que François de Sales revienne faire un petit sermon là-dessus!" conclut Bernard Gaud avec un sourire. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don