Accueil
Inflation : un investissement fort et rapide du gouvernement est nécessaire

Inflation : un investissement fort et rapide du gouvernement est nécessaire

Un article rédigé par Véronique Devise, présidente du Secours catholique - RCF, le 23 mars 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
La chronique du Secours catholique - Caritas France Inflation : un investissement fort et rapide du gouvernement est nécessaire

Les chiffres de l’inflation sont là : une nouvelle hausse de 15% sur les factures de gaz et d’électricité depuis le début de l'année et +14,5% en février 2023 sur les produits alimentaires. Déjà affaiblies par la crise sanitaire, les personnes que nous accompagnons subissent l’inflation de plein fouet. Au Secours catholique nous sommes témoins de leurs dilemmes toujours plus insolubles, et toujours plus insupportables à vivre jour après jour.

Véronique Devise ©Secours Catholique Véronique Devise ©Secours Catholique

Avec l’inflation, certaines personnes ne se déplacent même plus dans les lieux d’aides, dans nos
épiceries sociales, faute de carburant !
Face à la flambée des prix, d’autres ne se chauffent plus et privilégient les plats préparés à bas prix et de qualité médiocre. Les personnes sont conscientes des impacts négatifs sur leur santé mais elles n’ont pas le choix.

 

Chaque année, notre rapport statistique met en évidence les arbitrages que les personnes que nous rencontrons dans nos accueils sont contraintes de faire entre se nourrir, se déplacer ou se chauffer. Des choix forcément impossibles avec un budget de 5 euros par jour et par personne pour toutes les dépenses du quotidien, alors que cette même somme est aujourd’hui nécessaire rien que pour se nourrir de façon équilibrée, (somme relevée à 7,50 euros pour une alimentation saine et durable). Le gouvernement a annoncé un programme de 60 millions d’euros pour renforcer l’aide alimentaire, via notamment une expérimentation de chèques alimentaires, et ou encore des efforts pour soutenir la filière fruits et légumes. Des mesures très loin d’apporter une réponse aux millions de ménages obligés de réduire chaque semaine le contenu de leur caddie.

 

Pourtant d’autres solutions structurelles pourraient être rapidement mises en place en augmentant les ressources des personnes en situation de précarité de façon pérenne :

 

1) Par exemple, instaurer un revenu minimum garanti à 50% du revenu médian, sans contrepartie
dès 18 ans pour les jeunes sans ressources, serait une véritable avancée pour lutter contre la
pauvreté et engager un “pacte des solidarités” digne de ce nom ;

2) Le gouvernement, en cohérence avec les engagements de campagne du président de la
République, pourrait envisager l’indexation du RSA sur le SMIC et son versement automatique
pour soutenir le budget alimentaire des ménages.

 

C’est un investissement fort, rapide et structurel du gouvernement qui est nécessaire, pour permettre aux personnes les plus fragiles de la société de disposer des ressources suffisantes afin de se nourrir et de vivre dignement.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don