Accueil
Inflation : les Hauts-de-France plus vulnérables annonce l'INSEE
Partager

Inflation : les Hauts-de-France plus vulnérables annonce l'INSEE

Un article rédigé par Martin Pinguet - RCF Hauts de France, le 6 septembre 2022  -  Modifié le 6 septembre 2022

Ménages modestes, voitures, types de chauffage... L'INSEE dresse la liste des faiblesses des Hauts-de-France face à l'inflation. C'est principalement le coût de l'énergie qui fragilise les ménages.

L'inflation atteint 6,1% en juillet 2022 L'inflation atteint 6,1% en juillet 2022

Plus de ménages modestes

 

Ils sont plus sensibles à l'inflation que le reste de la population et représentent 27% des ménages des Hauts-de-France. Contre 22% dans les autres régions de France. Les ménages modestes consacrent une grande part de leur revenu à des dépenses de consommation : loyer, chauffage, alimentation. Des secteurs très touchés par l'inflation. Sur les 6,1% d'inflation relevés en juillet 2022, 2,5 points sont dus à la hausse des coups de l'énergie et 1,1 point à la hausse de l'alimentation.

 

Des voitures plus utilisées

 

Les habitants des Hauts-de-France sont ceux qui parcourent la plus grande distance domicile-travail au quotidien avec 10,4 kilomètres en moyenne. Conséquence : la hausse du prix du carburant grève le budget des ménages. Certaines zones de la région sont beaucoup plus touchées, l'Aisne et la Somme principalement. Ces deux départements sont très ruraux et les emplois sont très concentrés dans des pôles urbains comme Amiens ou Saint-Quentin.

 

Des modes de chauffages plus coûteux

 

50% des habitations de la région sont chauffées au gaz. Bien plus que dans le reste de la France, environ 30%. L'augmentation du prix du gaz de 50% en un an a directement impacté les finances de milliers d'habitants des Hauts-de-France. Notamment dans le Nord où 60% des logements utilisent du gaz de ville. Idem pour les habitants de la Somme et de l'Aisne qui se chauffent au fioul, leur facture a doublé en un an.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don