Accueil
Inflation : les Crémants, une bonne alternative au champagne pour les fêtes

Inflation : les Crémants, une bonne alternative au champagne pour les fêtes

Un article rédigé par L.D. - RCF, le 29 décembre 2023  -  Modifié le 29 décembre 2023

Les mets et boissons des fêtes n'échappent pas à l'inflation. Cette année, le champagne connaît une hausse de prix de plus de 10%, par rapport à l'année dernière. Alors pour que le réveillon coûte un peu moins cher, certains se tournent vers les vins pétillants, une bonne alternative. 

Photo Pexels de cottonbro Photo Pexels de cottonbro

Comment fêter le passage à la Nouvelle année, sans se ruiner ? La question est un véritable casse-tête en raison de l’inflation. Presque tous les produits ont augmenté, notamment le champagne, dont le prix à la bouteille a augmenté d’environ 10%, selon les marques. « Plusieurs raisons expliquent cela, d’abord la hausse du prix des matières premières. Le coût du verre et du raisin qui se sont envolés », explique Christopher Hermelin, porte-parole de la chaîne de caviste Nicolas. 

Conséquence de cette augmentation du prix, la vente de champagne a baissé. « Tout type de distribution confondu, les dernières tendances enregistrent des chutes de l’ordre de moins 20% jusqu’à la fin novembre, détaille le responsable marketing, espérant que les fêtes de fin d’année entraînent un « effet de rattrapage partiel »

Si certains consommateurs, ont changé leurs habitudes en achetant moins régulièrement du champagne, d’autres ont carrément changé de breuvage pour trinquer. « La gamme des crémants est montée en puissance, mais cela n’a pas pour autant comblé la chute en volume et en valeur du champagne. C’est-à-dire qu’il y a un report qui s’opère mais qui ne se fait pas complètement », explique Christopher Hermelin.

Le Crémant, un très bon rapport qualité/prix

Il faut dire qu’il existe une grande diversité de vins effervescents, qui se rapprochent du champagne mais qui n’en ont pas l’appellation, faute de localisation ou de procédé de fabrication. « Que ce soit un crémant d’Alsace, de Bourgogne, de Bordeaux… il y en a de très bonne qualité. C’est de bonnes alternatives », affirme le représentant de l’enseigne Nicolas.

Des alternatives d’autant plus intéressantes que leur prix est deux à trois fois moins cher qu’un champagne. Les prix des vins effervescents et crémants tourneront en moyenne autour de 12 et 13€, et entre 15 et 17€ pour des versions bio. « Là où une bouteille de champagne est plutôt à 30€ en moyenne, pour des marques qui ont pignon sur rue », précise-t-il. 

Tout est finalement question de goût… et de prestige. Le champagne étant l’alcool de luxe par excellence.  

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don