Accueil
Haute-Savoie : comment inclure les personnes handicapées en Eglise ?
Partager

Haute-Savoie : comment inclure les personnes handicapées en Eglise ?

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Haute-Savoie, le 8 décembre 2023  -  Modifié le 8 décembre 2023
Vitamine C, en Haute-Savoie Haute-Savoie : comment inclure les personnes handicapées en Eglise ?

En France, 14% des jeunes et adultes de plus de 15 ans vivent avec un handicap visible ou invisible. Le 3 décembre, une journée internationale leur était consacrée. Objectif : favoriser leur inclusion… Une thématique qui touche aussi la vie de foi ! Comment intégrer les personnes handicapées dans les propositions spirituelles locales ? Exemples d’initiatives de l’Eglise catholique de Haute-Savoie. 

Pèlerins malades du diocèse d'Annecy à Lourdes ©2022 SEDICOM Pèlerins malades du diocèse d'Annecy à Lourdes ©2022 SEDICOM

Recevoir le baptême ou la première communion, même lorsqu’on a un handicap, c’est possible ! Plusieurs groupes de catéchèse adaptés existent. "Les enfants porteurs de handicap sont de mieux en mieux accueillis à l'école comme au catéchisme" souligne Lydie Parasie, qui gère cette pastorale pour le diocèse d'Annecy. "Mais, de 3 à 99 ans, une catéchèse adaptée existe, pour les personnes handicapées qui en ont besoin. De plus en plus d'adultes porteurs de handicaps mentaux demandent à préparer un sacrement. Nous passons par la musique, des activités diverses. Ces rencontres sont riches !" 

 

Dans ce groupe de partage d'Evangile, je ne ressens pas mon handicap


Pour les personnes handicapées souhaitant vivre leur foi en petites équipes fraternelles, là aussi des propositions existent. Anne Girard, habitante d’Annecy, participe depuis plus de 10 ans au groupe Joie et différence : "Nous nous retrouvons tous les deux mois, pour partager autour d'un texte d'Evangile. Comment il nous rejoint dans nos vies ou comment nous tentons de nous rapprocher du message de Jésus. Quand je partage ces moments avec le groupe, je ne ressens pas mon handicap, car nous sommes tous différents. Ca fait du bien !" confie Anne. "Ce sont de grands moments de joie et de profondeur ! Je me laisse évangéliser par tout ce groupe" renchérit Marie-Chantal Boccard, accompagnatrice (valide) du groupe. 

 

Garder l'espérance, même dans les moments difficiles 


Autre objectif des acteurs engagés dans le monde de la santé : rendre visible les personnes handicapées dans leurs paroisses de quartier et permettre la rencontre entre personnes valides et handicapées et entre des personnes touchées par le handicap.  Dans cet esprit, la pastorale des personnes handicapées du diocèse d'Annecy a organisé un rassemblement fraternel, le 2 décembre 2023.  La famille de Colombe, petite fille porteuse de différentes malformations, a participé : "A l'école, c'est la petite fille différente. Pour elle et pour sa fratrie, c'est important de voir qu'ils ne sont pas seuls ! Pour nous, vivre la foi, c'est garder l'espérance, même dans les moments difficiles" explique Anne-Solène, maman de Colombe.  

 

Tout le monde est essentiel pour le Royaume de Dieu 

 

Rendre visible… et faire avec ! Henri Bloch, atteint d’un handicap neurologique participe au Conseil du Handicap du diocèse d’Annecy. "Je remercie l'équipe de m'avoir appelé. C'est une vraie lumière pour moi !"
L’inclusion, c’est aussi de permettre à des personnes handicapées de participer aux grands rassemblements d’Eglise ou aux pèlerinages. "Le Christ est venu nous dire que tout le monde a sa place et que tout le monde est essentiel pour le Royaume de Dieu. La société et l'Eglise progressent dans l'inclusion... mais c'est un chemin à poursuivre chaque jour !" conclut Blandine Feugier, déléguée de la pastorale de la santé pour le diocèse d'Annecy. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don