Accueil
Aumôniers en établissement de santé, une mission pas comme les autres !
Partager

Aumôniers en établissement de santé, une mission pas comme les autres !

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Haute-Savoie, le 9 février 2024  -  Modifié le 9 février 2024
Vitamine C, en Haute-Savoie Aumôniers en établissement de santé, une mission pas comme les autres !

Dans les hôpitaux, Ehpad, les autres établissements de soin de Haute-Savoie et au domicile, 14 aumôniers catholiques coordonnent plus de 400 visiteurs. Sans prosélytisme, ces salariés et bénévoles proposent une visite, un temps fraternel, à tous les patients. 5 aumôniers d'Annecy, Annemasse, Contamines-Sur-Arves, Saint-Julien et Sallanches, nous racontent le quotidien de cette mission atypique. 

5 aumôniers catholiques du diocèse d'Annecy ©2024 RCF 5 aumôniers catholiques du diocèse d'Annecy ©2024 RCF

 

On partage des moments d'éternité 

Blandine Feugier, déléguée diocésaine de la pastorale de la santé et aumônier au CHAL : Au cours de mes rencontres en hôpital ou en Ehpad, je partage des rencontres d'éternité avec toutes ces personnes : un geste, un regard, un dialogue. C'est essentiel, pour moi, que l'Eglise soit présente à l'hôpital ou en prison. Nous formons tous le corps du Christ :  on ne fait pas Eglise s'il en manque une partie !

 

On rentre dans l'intimité : il faut beaucoup de délicatesse 

Laure Chant Tat Saw, aumônier aux hôpitaux du Mont-Blanc : Il y a ce moment, suspendu, où l'on se présente, où l'on doit expliquer qui l'on est,  pourquoi l'on vient, que la visite n'est pas obligatoire. Et puis, quand la personne accepte, je prends une chaise, je m'assois à côté d'elle. Et là, la rencontre peut vraiment commencer. On rentre dans la chambre, dans l'intimité : il faut le faire avec beaucoup de délicatesse.

 

Je rends grâce pour cette mission ! 

Sandra Bertomeu, aumônier au CHANGE à Annecy : Je rends grâce tous les jours pour cette mission. C'est essentiel, pour moi, d'aller à la rencontre de l'autre. Devenir aumônier a changé ma relation avec le Seigneur : maintenant je lui parle comme à n'importe qui. Avant de rentrer dans une chambre, je lui dis "Allez, on y va" ! 

 

Un jour je demanderai à Dieu : pourquoi ? 

Charles-Edouard Cordonnier, aumônier en établissements de santé et à domicile sur le secteur d'Annemasse : "On vit de beaux cœurs à cœurs, j'ai parfois l'impression de rencontrer le Christ lors de mes visites ! Mais on est aussi confronté à des situations difficiles : la souffrance des enfants, par exemple. Un jour, quand j'irai au ciel, je demanderai à Dieu : pourquoi ? "

 

Les visites m'apprennent l'importance de se poser 

Isabelle Dugave, aumônier au CHANGE, sur le site de Saint-Julien-en-Genevois : "Les visites m'apprennent l'importance de se poser, de m'arrêter. Il y a des échanges, mais aussi des gestes : prendre une main... J'en tire une joie profonde ! "

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don