Accueil
Hausse du prix du gaz : face aux surcoûts, les maires contraints de faire des choix
Partager

Hausse du prix du gaz : face aux surcoûts, les maires contraints de faire des choix

Un article rédigé par Victorien Duchet - RCF Haute-Savoie, le 28 mars 2022  -  Modifié le 5 février 2024

Un mois après le début de l'invasion russe en Ukraine, le prix des énergies a flambé. C'est le cas pour les particuliers, mais aussi pour les collectivités. Face à la hausse des prix du gaz, de l'électricité, et du fioul, les communes font face à des surcoûts vertigineux. Si bien que certains maires ont fait une croix sur de nombreux projets, ou pire, comptent rogner sur les budgets.

©Pixnio ©Pixnio

A Annecy, c'est la douche froide ! En 2022, la hausse des prix de l'énergie va entrainer un surcoût estimé à 2 millions 800 000 euros. Une flambée qui n'était pas prévue au programme, comme l'explique Benjamin Marias, premier adjoint au maire.

A Sallanches, la facture est salée. 850 000 euros de surcoût, une hausse de 200% par rapport à l'an dernier. Avec des écoles, des gymnases, des bâtiments publics qu'il faut chauffer et éclairer, le maire Georges Morand est désemparé. Il lance un appel à la grève.

Une colère que comprend Nicolas Rubin, président de l'association des maires de Haute-Savoie. Le maire de Châtel n'exclut pas des coupes budgétaires supplémentaires.

A Chamonix, le maire Eric Fournier souhaite transformer cette crise en opportunité. Il veut réhabiliter la biomasse dans sa commune.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don