Accueil
Guerre en Ukraine : la cathédrale d’Odessa partiellement détruite

Guerre en Ukraine : la cathédrale d’Odessa partiellement détruite

Un article rédigé par Alexandra Rey - Grégoire Gindre - RCF, le 24 juillet 2023  -  Modifié le 25 juillet 2023

Plusieurs victimes sont à déplorer après les frappes russes à Odessa dans la nuit du 22 au 23 juillet. Ce sont au moins deux personnes tuées et 22 autres blessées. L’architecture de la ville ukrainienne n’a pas non plus été épargnée. Une dizaine de monuments historiques sont touchés et notamment la cathédrale de la Transfiguration.
 

La cathédrale d'Odessa partiellement détruite par les frappes russes. ©Вячеслав Діордієв / АрміяInform La cathédrale d'Odessa partiellement détruite par les frappes russes. ©Вячеслав Діордієв / АрміяInform

La cathédrale de la Transfiguration se trouve victime d’une nouvelle attaque de la Russie à l’Ukraine ce week-end à Odessa. Cet édifice orthodoxe vieux de 200 ans a partiellement été détruit par les 19 tirs de missiles tombés sur la ville dans la nuit du 22 au 23 juillet. Les deux personnes tuées et 22 autres blessées ainsi que la destruction de ce monument suscite une vague d'émotions à travers le monde.

 

 

Une attaque destructrice au cœur d’Odessa

 

 

 

Fondée en 1794, la cathédrale de la Transfiguration a été placée au patrimoine mondial de l’Unesco en début d’année 2023, comme l’ensemble du centre historique de la ville d’Odessa. Au sein du monde politique ces attaques révoltent : « ces terribles destructions marquent une nouvelle escalade de la violence à l'encontre du patrimoine culturel de l'Ukraine » déplore Audrey Azoulay, la directrice générale de l'agence onusienne pour la culture, l'éducation et la science. Elle poursuit « J'exhorte la Fédération de Russie à prendre des mesures tangibles pour se conformer aux obligations qui lui incombent au regard du droit international ». En effet, si le centre historique venait d’être placé à l’Unesco, c’était en prévention de ces potentielles attaques. 

 

 

De son côté, le ministère français des affaires étrangères accuse la Russie de « viser délibérément des infrastructures civiles et les sites d'une ville classée au patrimoine mondial de l'humanité ». Le président ukrainien Volodymyr Zelensky promet « des représailles ».

 

 

 

La cathédrale d'Odessa partiellement détruite suite aux tirs de missiles Russes. ©Ministry of Internal Affairs of Ukraine

 

 

Aussi connue sous le nom de cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé, l’édifice se retrouve les sols fissurés, les murs effondrés « tous les décors sont pratiquement détruits. Seul le clocher est intact », a confié le Père Myroslav, le recteur adjoint de la cathédrale. Ce n’est pas une première pour ce monument. Il fut détruit une première fois par les Soviétiques en 1936. Il aura fallu attendre 63 ans pour qu’il soit à nouveau reconstruit.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don