Accueil
Grenoble devient l'ambassadeur européen pour le climat
Partager

Grenoble devient l'ambassadeur européen pour le climat

Un article rédigé par Simon Marty - RCF,  -  Modifié le 14 janvier 2022
L'Invité de la Matinale Grenoble devient l'ambassadeur européen pour le climat

Grenoble sera cette année la Capitale Verte de l'Europe. Récompense des efforts engagés en faveur d'un mode de vie respectueux de l'environnement, ce titre par le passé n'a été decerné en France qu'à la ville de Nantes en 2013. Alors que faut-il attendre d’un tel titre ? Quelles actions durant cette année ? On en parle ce matin avec le maire de Grenoble Eric Piolle.
 

Eric Piolle au micro de la Matinale Eric Piolle au micro de la Matinale

Capitale Verte Européenne : une récompense.

C’est d’abord un label de la Commission européenne qui choisit sur 12 critères en lien avec le dérèglement climatique, la lutte contre les dérèglements climatiques, mais aussi la façon d’engager les citoyens dans cette lutte. L'adaptation aussi, parce qu’on sait que le réchauffement est déjà là donc il faut nous adapter. Sans oublier l’économie circulaire, la lutte contre la pollution de l’eau ou du bruit… Nous sommes choisis pour être à la fois les ambassadeurs du climat et puis récompensé certes pour ce que nous avons fait et puis surtout encourager à faire beaucoup plus.

 

Prix de l'énergie, quand Grenoble montre l'exemple.

 

Pour montrer la voie faut être humble, mais nous travaillons, effectivement, pour avancer de façon résolue, pour une vie qui est plus de sens, avec plus de justice sociale et qui soit compatible avec le respect du vivant, avec le respect des biens communs. A Grenoble, nous avons lancé un grand plan pour décarboner notre énergie avec un grand plan d’investissement pour produire des énergies renouvelables. D'ici la fin de l’année, nous couvrirons l’équivalent des besoins de l’ensemble des grenoblois avec une électricité 100 % verte :  ni fossile, ni nucléaire. Nous avons aussi notre réseau de chauffage urbain qui est déjà à plus de 80 % dans ces énergies renouvelables ni fossiles nucléaires et donc nous avançons petit à petit là-dessus.

 

Un retard qui se creuse

 

Nous prenons beaucoup de retard, c'est ce qu'a pointé le Haut conseil pour le climat qui a été installé par le président Emmanuel Macron. Ce Haut conseil, il a dit en juin dernier que la France avance deux fois trop lentement par rapport à ses objectifs et avance moins vite que les pays les autres pays d’Europe. Tout cela nous empêche de construire un mode de vie qui nous permettra de vivre en paix maintenant et dans les années à venir. 


 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don