Accueil
grasse matinée
Partager

grasse matinée

RCF,  -  Modifié le 17 avril 2020
Le confinement est annoncé encore pour un mois en France, certains se sont dits "chouette, encore des grasses matinées", mais pourquoi "grasse", cette question nous empêche de dormir ...
podcast image par défaut

Chaque matin, je me lève vers 5 h du matin, pour écrire et à chaque fois en ce moment je me demande pourquoi je réserve au week-end la grasse matinée, c’est-à-dire 7 h 30 environ. Mais si je regarde les horaires de mes petits-enfants, leur grasse matinée, dure jusqu’à onze heures du matin… C’est donc un concept très personnel la grasse matinée. Eh bien on va essayer de décrypter l’expression.

C’est vrai qu’on dit qu’on fait la grasse matinée quand on se lève tard, mais on ne parle pas de matinée maigre lorsqu’on se lève tôt. En fait, il y a des personnes, c’est mon cas, qui ne connaissent pas la grasse matinée, me lever après 8 h du matin ne m’arrive jamais, même les jours de fête, c’est ainsi. Alors, je me croyais anormal, mais je suis rassuré en lisant l’Histoire de ma vie, de George Sand, publiée en 1855, où au détour d’une page je lis que « pour la première fois depuis trois ans, j’avais dormi la grasse matinée » écrit-elle. Aujourd’hui on dit plutôt « faire la grasse matinée ». Bon évidemment se lever tôt n’a pas que des inconvénients, si je lis Sartre, dans Huis clos, il écrit qu’" Elle se levait la première et comme nous faisions la grasse matinée elle nous apportait le petit déjeuner au lit ". Voilà, les lève-tôt vont acheter les croissants… Alors pourquoi "grasse matinée". J’avais appris y a fort longtemps que c’était la déformation de grant matinée qui a bel et bien existé au Moyen Âge, et grant prenant un s dans certaines déclinaisons, ce grants matinée avait été déformé en " grasse ". Mais aujourd’hui, je vois qu’on le fait venir de crassus, en latin, ce qui est « épais » avec une éventuelle analogie à l’adjectif gras, propre au jours de fête comme le mardi gras notamment. Et qui plus est de la longue matinée viendrait l’idée de s’engraisser… Faire honneur au soleil, se disait au XIXe siècle en tant que synonyme de faire la grasse matinée, c’est plus élégant dit finalement. Oui, mais s’il ne fait pas beau, s’il n’y a pas de soleil ? Eh bien il faut se recoucher et attendre qu’il apparaisse. Evidemment au bout de deux jours de pluie, je vous conseille de vous lever quand même… Mais si vous écoutez RCF, c’est sûr en vous levant pendant la matinale, eh bien vous « faite honneur au soleil de la matinale », Stéphanie !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don