Partager

Grand Nancy Thermal : dernière ligne droite !

RCF Lorraine Nancy, le 24 octobre 2022  -  Modifié le 24 octobre 2022

La réouverture de Nancy Thermal se rapproche à grands pas. Dans six mois, la cité ducale va renouer avec son histoire - démarrée au début du XXe siècle - avec la création d’un complexe aqualudique, sportif, de bien-être et de santé. Un chantier exceptionnel pour un établissement unique en France. 

Les visiteurs pourront se baigner à partir du printemps 2023 à Nancy Thermal. ©RCF Les visiteurs pourront se baigner à partir du printemps 2023 à Nancy Thermal. ©RCF

"Je suis Nancéen, j'ai appris à nager sur ce site" 

 

En 1909, Louis Lanternier, architecte de renom et conseiller municipal de Nancy, rêve d’un grand établissement thermal dans sa ville, si ce n'est le plus grand centre thermal de l'Est. Nancy Thermal est lancé en 1911, mais la guerre stoppe le projet en 1914. Le complexe ne sera jamais achevé, jusqu’à aujourd’hui. En 2020, l'établissement classé aux Monuments Historiques entame ses travaux de rénovation. "Nous avons démarré par une phase de désamiantage, déplombage et une grosse phase de terrassement pour démarrer le gros œuvre en octobre d'il y a quasiment deux ans", rappelle Marc Reymann, directeur de travaux de Nancy Thermal pour le compte de Bouygues Bâtiment Nord-Est. "Le gros œuvre s'est fini fin d'année dernière et nous sommes sur la dernière ligne droite pour mettre à disposition à l'exploitant." Cette dernière étape correspond aux essais de traitements d'air et d'eau. "Et puis on est sur les dernières couches de peinture, les derniers mètres carrés de carrelage dans les différentes zones de l'opération."

 

Mais ces derniers essais ne signifient pas une ouverture aux visiteurs avant 2023. Le directeur de travaux nous explique : "La marche à blanc [exercice de fonctionnement sans visiteur] va démarrer fin de cette année pour trois mois/trois mois et demi pour permettre notamment à l'exploitant de prendre possession du site et se préparer au mieux pour permettre une ouverture au printemps de l'année prochaine, en 2023."  Jouxtant l'entrée est du Parc Sainte-Marie et à proximité du campus Artem, l'établissement serait le seul établissement thermal et aquatique de France situé en coeur de ville. Un chantier d'ampleur dont Marc Reymann semble fier : "C'est un chantier exceptionnel. C'est un chantier complètement atypique en termes de réalisation. On construit quelque chose dans sa ville. Je suis Nancéen, j'ai appris à nager dans ce site. Donc c'est vrai qu'il y a une part d'émotion particulière au delà de l'ouvrage pour faire le site, comme la plupart des collaborateurs qui travaillent sur l'opération." Le projet Nancy Thermal va générer près de 300 emplois directs et un millier d'emplois indirects. 

 

Le Nancy Thermal vu de l'intérieur

 

L'établissement, qui ouvrira dans quelques mois, sera un véritable complexe aqualudique, sportif, de bien-être et de santé. Marc Reymann nous explique : l'établissement comportera trois parties avec d'un côté, les activités aqualudiques "avec des toboggans, des splash pad [plateforme pour les jeux d'eau adaptés aux enfants], une partie thermale pour les curistes et puis une partie de bien-être où les gens pourront venir 2/3h ou une journée, prendre du temps pour eux, avoir des massages, passer du temps à l'extérieur" puisqu'un bassin extérieur sera ouvert toute l'année. "Une diversité de population va côtoyer ce site qui, je pense, va être extrêmement important, enrichissant et sympathique pour l'ensemble des Nancéens." 

À l'extérieur du Nancy Thermal, le chantier se poursuit. ©RCF À l'extérieur du Nancy Thermal, le chantier se poursuit. ©RCF
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don