Accueil
RCF Grâce aux bureaux du Coeur, Moudjib a trouvé un travail et un toit !
Partager

Grâce aux bureaux du Coeur, Moudjib a trouvé un travail et un toit !

Un article rédigé par Victorien Duchet - RCF Haute-Savoie, le 29 mai 2024  -  Modifié le 29 mai 2024

Avec l'aggravation des tensions liées au logement en Haute-Savoie, étudiants et salariés éprouvent les pires difficultés pour se loger. Certaines entreprises proposent leurs locaux le soir ou le week-end en guise de solution temporaire. Du gagnant-gagnant, selon l'association Les Bureaux du Coeur, à l'initiative. Illustration avec Haute-Savoie Habitat, qui a tenté l'expérience.

Moudjib devant la kitchenette, lieu d'échanges habituel des salariés de Haute-Savoie Habitat. ©RCF Haute-Savoie/Victorien Duchet Moudjib devant la kitchenette, lieu d'échanges habituel des salariés de Haute-Savoie Habitat. ©RCF Haute-Savoie/Victorien Duchet

Un vrai petit chez-soi

Une télé, une douche, un frigo, un canapé-lit, depuis neuf mois, Moudjib vit dans un espace dédié à la pause-déjeuner des salariés de Haute-Savoie Habitat. "J'ai juste un lit pour dormir, et le week-end, je suis libre de rester ici pour réviser mes cours de français". Une colocation particulière, rythmée par les horaires de bureau. "Je dois laisser l'appartement propre à 8 heures du matin, avant de le réinvestir à 18h30, au départ des salariés", indique ce jeune afghan, arrivé en Haute-Savoie en 2022.

©RCF Haute-Savoie
©RCF Haute-Savoie

Un projet coconstruit avec les salariés de l'entreprise

Haute-Savoie Habitat met à disposition leurs locaux à cinq personnes, comme Moudjib. Le fruit d'un long travail pour convaincre les salariés. C'est là qu'intervient Vola Potinet, chef de projet pour les Bureaux du Coeur. "Il y a des inquiétudes légitimes, on pense à la sécurité, à la propreté, et en échangeant directement avec la personne hébergée, on se rend compte que c'est un être humain comme nous", explique-t-elle.   

A la fin, il vécut heureux, avec un toit sur la tête ! 

Le contrat de Moujib arrive à son terme en juin. Ce jeune afghan, qui dormait dans une tente il y a encore un an, peut avoir le sourire. Il travaille depuis deux mois comme mécanicien pour les vélos du Grand Annecy, et a trouvé une maison, à partir de juillet. Une situation qui enchante Ludivine Rouger, de Haute-Savoie Habitat. "Ca donne des paillettes dans les yeux !"  

Pour le moment, seul Haute-Savoie Habitat a répondu à l'appel des Bureaux du Coeur dans le département. Selon nos informations, un orthopédiste est en passe d'ouvrir lui aussi son cabinet le soir, et le week-end, à un sans-abri. Si vous êtes intéressés, rendez-vous sur le site internet des Bureaux du Coeur.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

© Le Journal Local (RCF Savoie-Mont-Blanc)
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Journal Local · RCF Savoie Mont-Blanc

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don