Accueil
Gérard Collomb en version originale
Partager

Gérard Collomb en version originale

Un article rédigé par Jean-Baptiste Cocagne - RCF Lyon, le 1 décembre 2023  -  Modifié le 1 décembre 2023
Version Originale · RCF Lyon Gérard Collomb en version originale

Six mois après avoir quitté son fauteuil de maire de Lyon, Gérard Collomb se confie sur plus de 40 ans de parcours politique.

RCF Lyon - Gérard Collomb RCF Lyon - Gérard Collomb

Raconter la vie de Gérard Collomb, c'est raconter près d'un demi-siècle d'histoire politique lyonnaise et nationale. À travers des archives sonores, l'ancien maire revient pendant une heure sur sa vie, sur sa passion pour Lyon - "l'alpha et l'oméga pour moi" - et sur son parcours politique.

 

UNE VIE EN POLITIQUE

Issu d'un milieu modeste, Gérard Collomb évoque son enfance à Chalon-sur-Saône, où la valeur travail est inculquée par son père, qui le faisait travailler chaque matin avant d'aller à l'école.

Dans la foulée de mai 1968 et la lecture de Marcel Proust - "une révélation", le jeune agrégé de lettres classiques s'engage en politique sous les couleurs du Parti socialiste. Député, conseiller régional, sénateur, maire du 9e arrondissement puis maire de Lyon, peu de mandats locaux ont échappé à Gérard Collomb.

 

DE LYON À LA PLACE BEAUVAU

Autre moment marquant : la rencontre avec Emmanuel Macron, que Gérard Collomb souhaite au départ voir lui "succéder à la mairie de Lyon". L'ancien maire raconte les coulisses de la campagne, ses échanges secrets avec François Bayrou dans le bureau de Jacqueline Gourault au Sénat pour nouer une alliance avec Emmanuel Macron et enfin la victoire en mai 2017, "un tournant dans ma vie : j'aurai fait Lyon, j'aurai permis l'élection d'Emmanuel Macron. Finalement, j'aurai réussi mon engagement politique".

Dans cet entretien intimiste au long cours, Gérard Collomb raconte également ses doutes : ses hésitations à accepter le poste de ministre de l'Intérieur, ou encore sa tentation de tout plaquer pour aller s'installer à Chamonix après une défaite électorale en 1988.

L'ancien premier flic de France explique enfin ce qui l'a poussé à démissionner de la place Beauvau : affaire Benalla, divergences politiques dans la majorité et évolution de la situation à Lyon. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don