Accueil
GAEC du Coupet : Orange saisit le conseil d’État, les agriculteurs sont en colère
Partager

GAEC du Coupet : Orange saisit le conseil d’État, les agriculteurs sont en colère

Un article rédigé par Cédric Bonnefoy - RCF Haute-Loire, le 9 juin 2022  -  Modifié le 9 juin 2022

Dans l’affaire de l’antenne relai installée à quelques mètres du GAEC du Coupet à Mazeyrat d’Allier, l’opérateur Orange vient de saisir le conseil d’État. Les agriculteurs et la FDSEA commencent à s’impatienter. 

Au premier plan, cette vache a des difficultés à marcher, ce serait une conséquence des ondes émisses par l'antenne. ©Cédric Bonnefoy Au premier plan, cette vache a des difficultés à marcher, ce serait une conséquence des ondes émisses par l'antenne. ©Cédric Bonnefoy

Frédéric Salgues pensait enfin voir le bout du tunnel le mois dernier. La justice venait de lui donner raison et ordonnait l’arrêt pour 2 mois de l’antenne relais installée non loin de son exploitation à Mazyerat d’Allier. Il se bat depuis des mois. Mais voilà, l’antenne est toujours en fonctionnement et Orange vient de saisir le conseil d’État, la plus haute juridiction du pays, sur le dossier. 

Des agriculteurs à bout


Ce dossier commence à agacer la profession. Dans sa décision, le tribunal administratif de Clermont-Ferrand indique que l’opérateur a trois mois pour couper l’antenne. Frédéric Salgues est en colère : « ça fait 11 mois qu’on attend, on ne va pas attendre 3 de plus ». Selon lui, cette dernière a des conséquences dramatiques sur son exploitation. Les 200 génisses ne s’alimentent pas correctement, la production de lait diminue. Pire : 42 sont mortes depuis la mise en route du pylône.


Une perte jugée « inchiffrable » sur le plan comptable par son frère et associé Yannick Salgues. La situation « est déjà dure » malgré « les efforts faits par les fournisseurs ». Outre la production en baisse, c’est surtout le manque de renouvellement du troupeau et les conséquences à long terme qui inquiètent désormais les agriculteurs
 

La FDSEA monte au créneau


Dans ce combat, le GAEC du Coupet de Mazeyrat d’Allier est soutenu par la FDSEA 43. Le syndicat agricole met la pression : « il va falloir trouver une solution et vite » indique Nicolas Merle, vice-président. Selon lui, « le fait qu’Orange fasse appel ne suspend pas la décision du tribunal ». La FDSEA met en cause la préfecture de Haute-Loire et les services de l’État chargés de faire appliquer la décision. Nicolas Merle les accuse « de gagner du temps ». 


Excédé, le syndicat va se réunir en interne pour décider de la suite. Des actions fortes pourraient être menées dans les prochains jours. Contactée, la préfecture de Haute-Loire n’a pas répondu à nos sollicitations.    
 

La FDSEA est venue soutenir les agriculteurs du GAEC ce jeudi matin. ©Cédric Bonnefoy La FDSEA est venue soutenir les agriculteurs du GAEC ce jeudi matin. ©Cédric Bonnefoy
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don