Accueil
François Peaucelle (SUF) : "pour faire grandir des jeunes, il faut les responsabiliser"
Partager

François Peaucelle (SUF) : "pour faire grandir des jeunes, il faut les responsabiliser"

Un article rédigé par Simon Marty - RCF, le 3 juin 2022  -  Modifié le 3 juin 2022

A l’occasion de la Pentecôte les Scouts unitaires de France vont réunir durant ce week-end près de 30.000 jeunes, au domaine national de Chambord pour fêter leurs 50 ans. Le programme par le menu avec François Peaucelle, commissaire général des Scouts unitaires de France.
 

Scouts unitaires de France - Benjamin BARDA CIRIC Scouts unitaires de France - Benjamin BARDA CIRIC

1.500 bénévoles mobilisés pour les 50 ans des SUF

 

Reporté en raison de la pandémie de Covid-19, le rassemblement national des Scouts unitaires de France à l’occasion de leurs cinquante années d’existence va enfin se tenir. Ce week-end, au domaine national de Chambord, près de 30.000 scouts vont partager un grand moment de convivialité et de fraternité, sous l’égide des Scouts unitaires de France. "On est très excité et impatient de vivre cet événement. Tout le monde est sur les starting-blocks" explique François Peaucelle, commissaire général des Scouts unitaires de France.

 

Faire confluer des quatre coins de la France autant de jeunes, organiser la vie sur place, les activités, la sécurité etc. Ce rassemblement aura demandé une logistique importante. "C’est un projet sur lequel 200 bénévoles ont travaillé depuis deux ans. Auxquels se sont ajoutés ces derniers mois un certain nombre de personnes. Au total, on sera 1.500 bénévoles pour encadrer ce camp" ajoute le commissaire général des SUF.

 

Les temps forts de ce rassemblement

Au programme, quatre temps forts. "L’idée est de pouvoir vivre un camp scout pour fêter nos 50 ans, partager une joie. Le scout est naturellement tourné vers les autres. Cela fait partie de son ADN. C’était important de vivre ça ensemble. Il ne fallait pas faire une grande réunion avec beaucoup de discours. Il fallait faire ce qu’on sait faire : camper, jouer et vivre des moments forts. Il y aura un grand rassemblement à 30.000 où toute la famille SUF sera réunie. Le deuxième moment fort sera de jouer ensemble avec un grand jeu organisé, pour prendre conscience de ce qu’on a reçu pour le transmettre, en l’occurrence la flamme du scoutisme. Cette dernière sera allumée le soir dans un troisième grand temps qui sera celui de la veillée. Entre ce grand jeu et la veillée, on célèbrera la messe de Pentecôte tous ensemble, ce qui sera le quatrième temps fort de ce rassemblement" précise François Peaucelle.

 

Bien évidemment, dans un tel cadre, celui du château de Chambord, la nature et le respect de l’environnement prendront une place prédominante. "Les scouts n’ont pas attendu Laudato Si pour prendre soin de la nature. On essaie d’être respectueux. Chambord c’est un emplacement magnifique, en pleine forêt. Derrière, il y a un engagement à respecter le domaine, mais de façon plus générale, nous allons avoir un camp vertueux, sans bouteille plastique, sans goodies remis aux participants. On a contacté des agriculteurs de la région pour avoir des circuits courts pour l’alimentation. Toujours dans cette volonté, nous avons un partenariat avec Chambord et les forestiers de France, pour une opération : un scout, un arbre. Nous nous engageons à financer la plantation de 30.000 arbres sur le domaine pour les années qui viennent" lance encore le commissaire général des SUF.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don