Accueil
« France moche » : comment transformer les zones commerciales ?
Partager

« France moche » : comment transformer les zones commerciales ?

Un article rédigé par Jean-Baptiste Labeur - RCF, le 11 septembre 2023  -  Modifié le 12 septembre 2023

Revoir les entrées des villes. Corriger les erreurs du passé et accompagner la transition écologique. Le gouvernement dévoile ce lundi un plan de restructuration des zones commerciales.

La zone économique et commerciale de Porte d Espagne à Perpignan. JC Milhet/Hans Lucas La zone économique et commerciale de Porte d Espagne à Perpignan. JC Milhet/Hans Lucas

Le gouvernement s’attaque à la transformation des zones commerciales. Plus de 1500, elles sont le plus souvent situées à l’entrée des villes. Parfois, il n’y a qu’une route avec des alignements de commerces façon boites à chaussures  accompagnées de grands parkings.

Des trente glorieuses à la France moche

Ce modèle s’est imposé depuis les années soixante autour de la voiture individuelle, mais il est aujourd’hui daté et en perte de vitesse. Au fil du temps, ces zones ont même gagné le surnom de "France moche". L’idée générale du plan est désormais de moderniser ces zones commerciales avec deux axes prioritaires

  • Revaloriser ces espaces urbains en récupérant du foncier pour construire des logements et des services dans l’optique de la zéro artificialisation des sols.
  • Rendre ces espaces plus adaptés au changement climatique en favorisant les transports en commun et en verdissant ces secteurs très bétonnés.

Limiter la taille des parkings et regagner du foncier

« Pour cela, il existe plein d’options » explique Christine Leconte, président du conseil national de l’ordre des architectes : « Il y a des endroits où l’on va pouvoir faire des transformations totales, et même pouvoir faire de la ville à partir de ces surfaces commerciales. Et d’autres plus petites ou intégrées dans un espace urbain, déjà existant où l'on va faire de la reconfiguration en créant des espaces publics, en limitant la surface des parkings et en travaillant sur la renaturation ». Pour l’architecte, il est aussi possible : « D’améliorer les bâtiments pour qu’ils soient plus écologiques en installant sur les toitures des panneaux photovoltaïques ». 

24 millions d'euros pour une vingtaine de zones

Le plan du gouvernement sera doté de 24 millions d'euros. Les porteurs de projet devront s'adresser aux préfectures. Elles effectueront une pré-sélection des dossiers. Le projet de loi Industrie verte, en discussion au Parlement, devrait permettre de réduire les délais en levant certains blocages réglementaires.

Les zones commerciales périphérique concentrent aujourd'hui, environ les trois-quarts des dépenses des Français dans les magasins selon le ministère de l'Économie et des Finances.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don