Accueil
France Bénévolat : pour que les volontaires trouvent chaussure à leur pied !
Partager

France Bénévolat : pour que les volontaires trouvent chaussure à leur pied !

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Pays de l'Ain,  -  Modifié le 6 octobre 2020
Le reportage du jour · RCF en AuRA France Bénévolat : pour que les volontaires trouvent chaussure à leur pied !
Avec une vingtaine d'antennes dans la région, France Bénévolat joue le rôle d'intermédiaire entre des associations en quête de bras et des citoyens qui ont envie de donner de leur temps.
2020 RCF Haute-Savoie Deux responsables de France Bénévolat 74 2020 RCF Haute-Savoie Deux responsables de France Bénévolat 74

Hélène Delacour sort des locaux de France Bénévolat en vieille ville d'Annecy, l'air satisfait. "Je travaille pour une maison d'accueil pour des jeunes placés par l'aide sociale à l'enfance. Nous voudrions améliorer leur suivi scolaire. Des bénévoles nous seraient utiles pour de l'aide aux devoirs" explique la jeune femme dynamique. 
De l'autre côté de la porte, Christine Darlès, présidente de France Bénévolat en Haute-Savoie : "Nous sommes en lien avec une centaine d'associations. Nous recueillons leurs besoins, comme nous venons de le faire avec Hélène Delacour".

"Je suis au chômage, j'ai envie de donner du temps"

En parralèle, les membres de France Bénévolat reçoivent aussi toute personne qui a envie de donner de son temps. C'est le cas de Sylvie, habitante d'Annecy, qui toque à la porte ce jour-là. "Je suis au chômage. Vu mon âge, c'est compliqué de retrouver un emploi. Alors j'ai envie de donner du temps !". 
"Beaucoup de personnes ont envie de s'engager, sans forcément avoir en tête une association à qui s'adresser. Nous les orientons en fonction de leur personnalité, de leurs compétences, de leur disponibilité" souligne Christine Darlès.

"Le confinement a donné des envies d'engagement !"

Cette année, plus de trois-cents haut-savoyards se sont adressés à l'équipe de France Bénévolat, pour trouver chaussure à leur pied. Un nombre en forte hausse. "Le confinement a donné des envies d'engagement !" se réjouit Christine Darlès.
Une tendance se confirme : l'arrivée des jeunes actifs et la baisse du nombre de bénévoles séniors. Ce qui oblige les associations à repenser leur mode de fonctionnement. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don