Accueil
FORMULE CLUB / Le référendum d'initiative citoyenne • La police en colère • Crise politique en Belgique
Partager

FORMULE CLUB / Le référendum d'initiative citoyenne • La police en colère • Crise politique en Belgique

RCF,  -  Modifié le 28 juin 2021
Le Temps de le dire FORMULE CLUB / Le référendum d'initiative citoyenne • La police en colère • Crise politique en Belgique
Au programme, le référendum d'initiative citoyenne, la police en colère, et la démission du Premier ministre belge.
podcast image par défaut

ric : UNE DES REVENDICATIONS MAJEURS DES GILETS JAUNES

Lors des manifestations du 15 décembre dernier et dans les jours qui ont suivi, il a beaucoup été question du référendum d'initative citoyenne. Pour les "Gilets jaunes", ce serait un moyen de répondre à la crise actuelle de la réprésentativité démocratique. Dans un entretien accordé dernièrement aux Echos, le Premier ministre affirme ne pas s'opposer à cette idée même si elle demande réflexion. Selon Edouard Philippe, ce genre de référendum peut être un "bon instrument dans une démocratie" ,mais il ne doit pas se faire "sur n’importe quel sujet ni dans n’importe quelles conditions". 
 

Des policiers en colère malgré les revalorisations salariales promises

C'est un mouvement de colère inédit qui s'exprime actuellement dans les rangs des forces de police. Celles-ci demandent plus de moyens et dénoncent des conditions de travail de plus en plus difficiles. Si les syndicats saluent la révalorisation salariale de 120 à 150 euros mensuels promise par le ministère de l'Intérieur, d'autres policiers réunis en collectifs parlent de "grain de sable" ou de "broutilles", exprimant par là un malaise plus profond qu'une simple question financière ou matérielle. 
 

Démission du premier ministre BELGE

Le Premier ministre Charles Michel a annoncé sa démission mardi soir dernier, après un désaccord avec les nationalistes flamands, membres de la coalition gouvernementale sur le pacte mondial de l'ONU sur les migrations. Neuf jours avant cette annonce, plusieurs ministres du N -VA avaient démissionné, fragilisant ainsi une coalition que l'opposion (socialistes et écologistes) n'a pas voulu soutenir. C'est désormais le roi Philippe qui doit ou non accepter cette démission. Il a, pour l'heure, laissé sa décision, en "suspens". 
 

QUELS événements majeurs en 2018

Selon un sondage IFOP pour Paris Match, c'est le mouvement des "Gilets jaunes" qui est l'événement le plus marquant de cette année 2018 qui s'achève (57%). Viennent ensuite les attentats de Trèbes et Carcassonne en mars et de Strasbourg, en décembre (41%). En troisième position, c'est un fait d'actualité beaucoup plus léger qui suscite les suffrages de 25 % des personnes sondées : la victoire française à la Coupe du monde de football en Russie. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don