Accueil
FORMULE CLUB / Le cardinal Barbarin ne démissionne pas • L'exécutif face au maintien de l'ordre • La protection des lanceurs d'alerte • Les élections européennes
Partager

FORMULE CLUB / Le cardinal Barbarin ne démissionne pas • L'exécutif face au maintien de l'ordre • La protection des lanceurs d'alerte • Les élections européennes

RCF,  -  Modifié le 1 juillet 2021
Le Temps de le dire FORMULE CLUB / Le cardinal Barbarin ne démissionne pas • L'exécutif face au maintien de l'ordre • La protection des lanceurs d'alerte • Les élections européennes
Au programme, le pape refuse la démission de Mgr. Barbarin. / Violences : les réponses de l'exécutif. / La protection des lanceurs d'alerte / Les enjeux des élections européennes.
podcast image par défaut

lE PAPE REFUSE LA Démission du cardinal Barbarin

A l'issue d'un entretien accordé à Mgr Barbarin lundi au Vatican, le pape François a refusé sa démission invoquant la présomption d'innocence. Toutefois, l'archevêque de Lyon a décidé de se mettre en retrait de son diocèse et a laissé à l'actuel vicaire général, le Père Yves Baumgarten, la gestion de ses affaires courantes. La décision du pape François a suscité des réactions vives de la part de beaucoup catholiques et notamment des membres de l'association : "la Parole libérée" : "C’est l’erreur de trop. Cela montre à quel point on a raison et le problème est intrinsèque au dogme", a déclaré l'un de ses con-fondateurs, François Devaux.
 

violences : la fermeté de l'exécutif 

Après les actes de violences de grande ampleur lors du dernier acte des "gilets jaunes" à Paris, l'exécutif n'a pas tardé à répliquer. Il y a eu tout d'abord le limogeage du préfet de police de Paris : Michel Delpuech remplacé par Didier Lallemant. Reconnaissant que la stratégie du maintien de l'ordre n'a pas été correctement exécutée, le premier ministre a promis une réorganisation de celle-ci avec des moyens renforcés et une interdiction des manifestions dans les quartiers les plus touchés par les violences, notamment les Champs-Elysées à Paris. 
 

Lanceurs d'alerte : un accord sur leur protection trouvé par l'ue

Le Parlement, la Commission et le Conseil européens viennent de conclure un accord sur la protection des lanceurs d’alerte. Ceux-ci désignent les citoyens qui ont le courage de dénoncé tel ou tel dysfonctionnement grave au sein des structures auxquels ils collaborent, que ce soient des grandes entreprises ou des institutions. Cet accord encore provisoire permet de d'unifier une protection encore actuellement fragmentée et inégale au sein de l'UE, ne s'appliquant qu'à des secteurs ou catégories de travailleurs spécifiques.
 

ELEctions européens : J- 2 mois

Dans 2 mois les citoyens européens seront appelés aux urnes pour élire leurs réprésentants au Parlement. Le climat est plutôt morose, marqué par les discours populistes et eurosceptiques et l'imbroglio du Brexit. Plusieurs grands sujets vont occuper les candidats, tentant de rejoindre les préoccupations des électeurs : du défi migratoire à ceui de l'environnement. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don