Accueil
RCF Le Festival Mécleuves Terre de Blues revient avec « du blues pour toute la famille »
Partager

Le Festival Mécleuves Terre de Blues revient avec « du blues pour toute la famille »

Un article rédigé par Loris Jecko - RCF Jerico Moselle, le 28 mai 2024  -  Modifié le 29 mai 2024

Les 6 et 7 septembre 2024, les amateurs de musique sont invités à Mécleuves pour le Festival Terre de Blues organisé par la MJC de la ville. 10 concerts sont prévus, avec des artistes de tous les horizons et de toutes les nationalités. La billetterie en ligne sera ouverte à partir du 1er juin.

Thierry Cluzet, président de la MJC et organisateur du Festival est accompagné de Pihilippe Manzano, maire de Mécleuves pour présenter le Festival © Loris Jecko Thierry Cluzet, président de la MJC et organisateur du Festival est accompagné de Pihilippe Manzano, maire de Mécleuves pour présenter le Festival © Loris Jecko

« C’est du blues pour tout le monde, pour toute la famille », insiste Vincent Meyer, co-fondateur du Festival Terre de Blues à Mécleuves. Toutes les racines de ce style musical seront présentées au public, la soul, la funk, du rock aux fondations blues. 150 bénévoles ont participé à l'élaboration du Festival et seront mobilisés pour assurer le bon fonctionnement de l'événement. Le bilan 2023 était très positif pour les organisateurs, et ils attendent 4 000 personnes pour l’édition 2024.

Un programme multiculturel

« Au niveau de la programmation, le fil rouge de cette année c’était des choses très actuelles et demandées du monde entier. L’année dernière, on avait une tendance italienne, là ça s’est diversifié. Les artistes commencent à reconnaître le Festival comme une référence et ont grand plaisir à nous retrouver », explique Christine Marcelli, qui travaille avec le directeur artistique du Festival. « Depuis les premières éditions, on veut ouvrir à tous les styles de blues », précise le maire de Mécleuves, Philippe Manzano. Le but du Festival est de faire découvrir des artistes talentueux qui sont méconnnus du grand public. 10 concerts sont organisés sur 2 jours, chacun durant environ une heure.

Vendredi 6 septembre, les portes ouvrent à 18h00.

Francesco Più Trio, originaire de Sardaigne proposera sa musique qui mélange le blues, rock et la soul au public à partir de 18h40. Il sera suivi du groupe The Backscratchers, un trio de musiciens français. Le duo Sweet Martha & Johnny Bigstone joueront à partir de 20h45 puis à 22h15. Originaires de Barcelone, ils sont considérés comme « l’un des rares duos acoustiques en Espagne jouant du blues à l’ancienne ». The Cinelli Brothers, un groupe italien et anglais, ont fait du blues des années 60 et 70 leur spécialité. Ils joueront de 21h15 à 22h15. Pour finir la soirée, le groupe français Little Odetta, véritable « ouragan rock » , réveillera les foules jusqu’à minuit.

Samedi 7 septembre, les portes ouvrent à 17h30. 

Bo Weavil Trio, guitariste et chanteur français ouvrira le bal. Il sera suivi de Nirek Mokar & His Boogie Messengers feat Sax Gordon. Nirek Mokar est qualifié de prodige, le jeune parisien s’est formé en autodidacte sur le piano du « Paris Boogie Speakeasy ». Les frères du duo Honeymen seront accompagnés de Benoît Blue Boy à l’harmonica.  Alabama Mike, qui tient son nom de l’État dans lequel il est né, montera également sur scène. Pour finir, la chanteuse américaine Lisa Mann représentera le rock. Deux fois lauréate du Blues Music Award et originaire de Portland dans l’Oregon, elle passe du hard rock au rythm and blues.

Des améliorations techniques

« Cette année, on a réfléchi sur la logistique des repas, pour être plus efficace et plus rapide, on a réfléchi sur les caisses et l’entrée au Festival. Nous n’avions pas de scanner pour les billets, alors on tente de mettre en place un scannage automatique. On essaie de déplacer les positions des jeux de lumière sur la scène et on s’est dit que la prise de son devait être de meilleure qualité sur les captations vidéo », raconte Vincent Meyer. L’objectif, selon lui, est de prendre en compte les points perfectibles et de trouver des solutions pour améliorer le Festival.

Pour ce qui est du public, la jauge est fixée à 4 000 personnes, ce qui représente quelque chose d’important pour la ville de Mécleuves de 1 200 habitants. Une jauge qui pourrait largement être dépassée au niveau de la surface du site, mais qui ne le sera pas « parce qu’on veut que le Festival reste familial et convivial », ajoute Philippe Manzano. Sur place, des secouristes et une société spécialisée dans la sécurité des personnes seront présentes pour assurer la sécurité des festivaliers.

TARIFS

En ligne : 

  • 17 euros 1 jour
  • 25 euros 2 jours 

Sur place :

  • 19 euros 1 jour
  • 28 euros 2 jours 

Des tarifs réduits étudiants, sans emploi, séniors seront également proposés. 

Vincent Meyer est en charge de la communication autour de l'événement, mais il est aussi co-fondateur du Festival © Loris Jecko
Vincent Meyer est en charge de la communication autour de l'événement, mais il est aussi co-fondateur du Festival © Loris Jecko
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don