Accueil
Fabienne Keller (LR): "les électeurs de droite veulent construire avec le nouveau président"
Partager

Fabienne Keller (LR): "les électeurs de droite veulent construire avec le nouveau président"

RCF,  -  Modifié le 29 juin 2021
L'Invité de la Matinale Fabienne Keller (LR): les électeurs de droite veulent construire avec le nouveau président
Après la nomination d’Edouard Philippe à Matignon, et avant l’annonce du gouvernement, les Républicains sont divisés.
podcast image par défaut

Après plusieurs mois de campagne, une défait à la présidentielle, et à un mois des élections législatives, pour Fabienne Keller, sénatrice LR du Bas-Rhin, "la priorité est claire, ce sont les législatives. Il est vrai qu’il aurait été utile de prendre le temps d’analyser les raisons de l’échec à la présidentielle, pour mieux pouvoir rebondir pour le scrutin législatif."

 

Les électeurs de droite ne veulent pas s'opposer à Emmanuel Macron

Fabienne Keller est signataire d’une tribune écrite avec une vingtaine d’élus, où elle appelle très clairement sa famille politique à répondre à la main tendue d’Emmanuel Macron. "Nous voulons envoyer un message très simple. Je suis allé sur le terrain la semaine dernière, tout le week-end, et ce que j’ai vraiment ressenti avec les électeurs de la droite et du centre, c’est qu’ils ne souhaitent pas que l’on s’oppose frontalement, ce qui est aujourd’hui la ligne officielle des Républicains. Ils veulent construire avec ce nouveau président" ajoute la sénatrice.

La sénatrice appelle très clairement aujourd’hui à travailler avec Emmanuel Macron. "Nous savons bien où nous sommes, nous savons d’où nous venons. Nous sommes de la droite et du centre. Nous portons des valeurs humanistes, libérales et européennes. Nous souhaitons être un élément d’équilibre dans cette coalition" rappelle Fabienne Keller. Cette dernière explique qu’il existe plusieurs thématiques sur lesquelles les signataires de la tribune pourraient travailler avec les personnes d’En Marche !.

 

L'exclusion, un aveu de faiblesse

Pas question en revanche de soutenir un candidat En Marche ! dans sa circonscription du Bas-Rhin. "Je reste fidèle à mes valeurs, et sans aucun état d’âme je soutiendrai les candidats LR et UDI de ma circonscription" indique néanmoins Fabienne Keller, même si la sénatrice prône une démarche pragmatique et constructive.

Ce qui pose la question de l’unité, et de la survie de la droite. "J’ai entendu François Baroin prononcer les mots d’exclusion. Je regrette le choix de ces termes, puisque lorsqu’on est obligé d’exclure, c’est une forme d’aveu de faiblesse. Pour ma part je suis à l’UMP depuis quinze ans, et j’essaie d’y porter des débats" lance-t-elle encore.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don