Accueil
EVANGILE DU 15 JUIN NAOMI BUICK
Partager

EVANGILE DU 15 JUIN NAOMI BUICK

RCF Rennes,  -  Modifié le 15 juin 2021
Temps spirituel (Rennes) EVANGILE DU 15 JUIN NAOMI BUICK
Matthieu chapitre 5, versets 43-48
podcast image par défaut

A la fin de la série d’antithèses du sermon sur la montagne rapporté par Matthieu, Jésus dit pour la sixième fois : « Vous avez entendu qu’il a été dit… mais moi je vous dis. A chaque fois le « vous avez entendu » fait référence à la Torah, à la loi de Dieu, contenu dans l’Ancien Testament. Et à chaque fois, Jésus va plus loin, dépasse la lettre de la loi, en mettant l’accent sur ce qui se passe dans le cœur de l’individu. Pour finir, Jésus dit : « Vous avez entendu qu’il a été dit : tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi ». La première partie de cette citation « tu aimeras ton prochain » se trouve bien dans la loi de l’Ancien Testament – « tu aimeras ton prochain comme toi-même ». En revanche, la deuxième partie, « et tu haïras ton ennemi » ne se trouve nulle part dans la Bible, nulle part dans la loi de Dieu. Et pourtant c’était bien la compréhension populaire de la loi. Il était admis qu’on haïsse ses ennemis. Et c’est là que Jésus marque la différence en disant : « Moi je vous dis : aimez vos ennemis. » Aimer ses ennemis c’est un défi énorme. Comment aimer ses ennemis ? Qu’est-ce que cela veut dire d’aimer mes ennemis ? C’est aimer comme Dieu notre Père aime, d’un amour inconditionnel, cet amour agapé. Dieu aime chaque personne, qu’elle soit bonne ou méchante. Et il concrétise cet amour en permettant à tous de bénéficier de la chaleur et de la lumière du soleil. Il permet à tous de recevoir les bienfaits de la pluie, qu’ils reconnaissent que cela vient de lui ou pas. Ces bénédictions ne sont pas réservées à ceux qui auraient réussi à mener une vie qui plaise à Dieu. Elles sont pour tous indifféremment. Dieu nous appelle à aimer de la même façon que lui, à imiter son amour, à exprimer cet amour qui n’est pas un sentiment, qui n’est pas forcément non plus l’amitié, mais un acte de notre volonté qui se manifeste dans nos actes, même envers ceux qui nous maltraitent ou qui nous persécutent. C’est ainsi, nous dit Jésus, que nous serons comme notre Père qui est au ciel. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don