Accueil
Et si vous "adoptiez un bobo" pour aider la Frapna ?
Partager

Et si vous "adoptiez un bobo" pour aider la Frapna ?

Un article rédigé par Victor Vasseur - RCF Haute-Savoie,  -  Modifié le 10 octobre 2016
Avec beaucoup d’autodérision, c’est l’idée de la campagne menée sur internet par une association de protection de l’environnement, après la perte de la moitié de ses subventions.
@ 2016 RCF - DR @ 2016 RCF - DR

Plus d'argent mais beaucoup d'humour. L’idée de cette campagne a germé après l’attribution d’une subvention de 3 millions d’euros aux chasseurs, que Philippe Meunier, vice-président à la région Auvergne-Rhône-Alpes et chargé de la chasse, justifie ainsi :
 

« Il y a deux façons de voir la ruralité, la préservation de la biodiversité, l’aménagement du territoire : soit on le voit du côté des bobos des villes, soit on discute avec les acteurs du monde qui connaissent le territoire parce qu’ils le pratiquent tous les jours et tous les week-ends lorsqu’ils chassent. »
 

18 emplois supprimés ?
 

Les conséquences sont directes. A la Frapna, association de défense de la nature, on accuse le coup : la subvention est réduite de 50%, à 385 000 euros. Elle pourrait donc supprimer 18 emplois sur les 108 qu’elles comptent dans la région.

Aujourd’hui, cette association alerte sur la disparation de la biodiversité, la qualité de l’air, les pesticides. Elle a aussi un rôle pédagogique en intervenant dans les écoles. 

Pour relever la tête et collecter des fonds, la Frapna a lancé une campagne originale, « adopte un bobo ». A la manière d’un site de rencontre, on peut soutenir Marie, « chargé de mission eau et milieux aquatiques » en Haute-Savoie ou encore Florie, qui « aide les communes rurales et urbaines pour mieux connaitre et protéger la biodiversité locale » dans l’Ain.

Pour le moment, la Frapna a collecté moins de 4 000 euros auprès de 89 donateurs. D’autres associations sont touchées par cette baisse drastique des subventions, comme le réseau Graine et la Ligue pour la Protection des oiseaux.

>> Le reportage de Martin Delacoux. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don