Accueil
Est-ce la fin de l'agriculture en Wallonie ?
Partager

Est-ce la fin de l'agriculture en Wallonie ?

Un article rédigé par Yves Thibaut - 1RCF Belgique, le 12 juin 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
En débat Est-ce bientôt la fin de l'agriculture en Wallonie ?

Du 3 au 11 juin 2023, c'était la 18e semaine Bio en Wallonie. Plus de 200 activités étaient organisées un peu partout. L’occasion de nous intéresser au secteur Bio dans la région : ils sont 2000 producteurs bio et se chiffre augmente d’année en année. Cependant, l’âge moyen des agriculteurs wallons est révélateur d’un malaise : 58 ans. 

©Pixabay ©Pixabay

Et vous quel est votre rapport au Bio ? Philippe Mattart, directeur général de l’ApaqW, agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité ; Marianne Streel, présidente de la FWA, Fédération Wallonne de l’Agriculture et Pierre le Maire, producteur Bio répondent aux questions de Frédéric Matriche dans ce nouvel épisode En débat.

 

Le Bio dans la conjoncture actuelle 

 

Dans le panier actuel des ménages, la présence des produits alimentaires issus de l'agriculture biologique a très nettement diminuée. Et pour cause, l'inflation est là. Il est naturel que les ménages se tournent alors vers les prix les plus abordables y compris pour ce qui concerne l'alimentation. Toutefois, on peut constater que pour certains produits, le bio est fortement plébiscité.

 

 

Pourtant, le nombre de producteurs évolue. Et Pierre Le Maire, professionnel du secteur suggère une attitude : "Il faut garder un équilibre entre les productions et le producteur”.  Dans le domaine du bio, les rendements sont plus inférieurs à l'agriculture dite plus "traditionnelle", les techniques de production sont plus coûteuses. 

 

 

Il est temps de responsabiliser les consommateurs à une saine consommation. Malgré la hausse des prix, Marianne Streel envisage un avenir positif : 

 

Il est probable que les consommateurs continuent de choisir des produits à un haut niveau de transparence et de qualité !

 

 

Un secteur d'avenir ? 

 

 

Actuellement, en Wallonie, le nombre de producteurs dépasse les 2000. Un chiffre en augmentation et des perspectives encourageantes. En termes de superficie, cela représente 96.000 hectares cultivés en Bio. "Autant dire que la Belgique est un excellent élève dans ce domaine", se réjouit Philippe Mattart. 

 

 

Alors comment expliquer cette croissance ? Pour le producteur Pierre le Maire : “La production biologique répond à une demande et une exigence de retrouver les valeurs de la profession et l’indépendance par rapport à certaines structures”. En général, on observe une transition chez les agriculteurs qui envisageaient une cessation d'activité . Plutôt que d'arrêter complètement leur production, ils se convertissent peu à peu vers une agriculture plus durable. Un défi se présente aussi pour le secteur, rappelle Pierre Le Maire : "on se retrouve face à des difficultés de valorisation de nos produits à l’heure actuelle". La priorité, pour ce producteur, "ce n’est pas d’avoir de nouveaux producteurs mais de nouveaux outils et de nouveaux transformateurs et des structures pour augmenter la valorisation des produits bio”. 

 

 

Mais tout n'est pas rose pour autant. Le secteur agricole est en souffrance et un chiffre est révélateur d'un malaise, l'âge moyen des professionnels du secteur : 58 ans. Comment envisager des perspectives encourageantes ? Des réponses à entendre dans ce podcast ! 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don